| Accueil du Site | Copyright | Fil RSS Articles Fil RSS Commentaires La Marmotte Chut!
Archives Liens F.A.Q. Contacts Presse & Médias
|
Pseudo : Mot de passe : Autoconnexion       S'inscrire  |   Mot de passe perdu?
Articles par sujets

Découvrez mes livres


Maman, est-ce que ta chambre te plaît?

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 09/04/09)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Quel beau métier vous faites!

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 06/11/08)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -


La Chambre d'Albert Camus - Nouvelle édition augmentée (Poche)

Editions J'ai Lu
(Sortie le 06/11/08)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -


La Chambre d'Albert Camus et autres nouvelles

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 07/12/06)
Commentez le!


リンクス

Une page de pub



Qui est en ligne
2 utilisateur(s) en ligne (dont 2 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 2

plus...

Nouveaux membres
love 28/10/2008
julien75001 26/10/2008
nahel 22/10/2008
Paul2551 22/10/2008
Tadou 19/10/2008
quine 10/10/2008
snaken 1/10/2008
dominoas71 1/10/2008
Avery 28/9/2008
o\'brien 26/9/2008

Commentaires
Re: Echange de maison 7/10/2013 9:06
Re: Echange de maison 27/8/2013 9:27
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 12:06
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 10:04
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 9:36
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 9:04
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 7:38
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 1:38
Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 0:35
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 23:15
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 22:37
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 22:35
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 21:38
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 21:37
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 20:43
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 20:22
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 19:52
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 18:45
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 18:16
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 18:02
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 17:38
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 17:20
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 17:08
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 16:18
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 16:14
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 16:09
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 16:05
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 14:48
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 14:10
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 13:32
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 12:08
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 12:08
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 11:52
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 11:32
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 10:47
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 10:32
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 10:25
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 9:11
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 9:05
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 8:40
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 8:36
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 7:15
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 6:44
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 4:03
Re: Promo 31/10/2008 3:03
Re: Soirée Diapo (4) Hong Kong : 13 000 bouddhas, et moi ... 31/10/2008 2:59
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 2:48
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 2:35
Ils semblent murmurer à ton oreille... 31/10/2008 0:05
Re: Il est temps de se dire Adieu. 30/10/2008 23:53

Vie Quotidienne : L'homme
Posté par Ron le 21/10/2008 8:50:00
Vie Quotidienne

Il attend, au bord de la route, toute la journée, à quelques pas de sa maison détruite : il attend et regarde passer les voitures, il ne fait que ça, nous regarder passer. Il n'a plus d'âge, il avait l'air de dépasser la cinquantaine, quand j'étais étudiant, très bien fait de sa personne et toujours en short bleu, bottes en caoutchouc vertes et marcel blanc. Hiver comme été. Il attend, je ne sais pas quoi, mais il attend : tu peux passer vingt fois par mois, par jour ou par heure, il est encore et toujours là, sur le bord de la route, du lever au coucher du soleil. Debout.

J'avais impressionné Lucas, quand il était encore un jeune ado, en inventant une histoire pour justifier la présence de ce monsieur, histoire qui l'avait fortement marqué au point de lui causer des cauchemars, longtemps après que j'eus moi-même oublié mon propre mensonge. J'avais dû lui raconter que le monsieur était posté au bord de la route car il y avait le feu chez lui, et il attendait les pompiers. Hélas, comme il avait bu et composé un mauvais numéro, les pompiers n'étaient jamais venus et sa femme, ses deux filles et tout ce qu'il possédait avait brûlé à jamais derrière lui, à quelques pas. Depuis, il attend toujours l'arrivée des pompiers et dort dans les ruines. Je revois encore les grands yeux saisis de Lucas et y repensais hier matin, puis hier soir, en dépassant le monsieur sur le bord de la route.

Je ne sais toujours pas ce qu'il y fait depuis... quoi ? Allez, quinze, vingt ans ? (Matériel de l'anecdote aimablement fourni par la mère de Lucas, 21 ans désormais, sans qui j'aurais tout oublié de cette histoire de mensonge à son fils)


Voyages : Soirée Diapo (4) Hong Kong - Divers
Posté par Ron le 19/10/2008 12:00:00
Voyages




L'avant-dernier épisode soirée Diapo à HK avec mes conseils de visite. Je pense qu'Hong Kong est un arrêt nécessaire lors de tout voyage vers l'Asie : plutôt que de faire escale connement à Dubai (centres commerciaux et pas grand chose d'autre à faire), pourquoi ne pas s'arrêter cinq jours à Hong Kong, histoire de s'acclimater au décalage horaire, de couper un peu le trajet et de faire du shopping, du culturel et une immersion dans une vision très moderne de la Chine que vous ne trouverez nulle part ailleurs, nulle part.
Certaines compagnies, comme Cathay Pacific, ne font pas payer le stop à HK lorsque vous partez au Japon et vous bénéficiez alors des petits plus qui font de Cathay Pacific une grande compagnie : vous pouvez déposer vos bagages dans une station de métro du centre ville et les enregistrer sur place, ils seront automatiquement convoyés jusqu'à l'aéroport (et votre avion), gratuitement, ce qui vous permet de quitter l'hôtel tôt, de profiter d'une dernière journée en ville et de vous rendre directement à l'aéroport pour embarquer. Tranquille Odile !

Cinq jours de visite à Hong Kong !, un site à découvrir pour en savoir plus.

Lire la suite...

Lire la suite... | 8168 octets en plus

Vie Quotidienne : Cet air-là
Posté par Ron le 18/10/2008 19:40:00
Vie Quotidienne

Toujours amusant de résumer quatre ans de vie en dix minutes à une amie qu'on avait pas vu depuis bien trop longtemps. Alors qu'elle me demandait comment était mon compagnon, n'ayant pas de photo à lui montrer, je me mis à chercher le terme adéquat. Comment résumer en une phrase la personne avec qui on vit ?

- Il est doux, il me ressemble assez mais il est plus discret : il saît être narquois ("piquant" comme il se décrit lui-même) et adore jouer avec mon agacement, comme un chat avec une souris, il pourrait me faire monter en puissance pendant des heures, à son grand amusement. Il est beau, sinon, et très droit. Moralement, il est superbe, et il a un très beau corps, aussi, massif mais mince : il rentre dans des costumes Boss slim qu'il remplit avec virilité. Il sent bon, tout le temps. Il est tendre et attentionné, un peu trop sensible au malheur d'autrui, parfois, ce qui le pousse à la morosité. Je l'aime comme si ma vie en dépendait. Enfin, pas les jours où j'ai envie de l'étrangler tellement il m'agace, bien sûr.


Vie Quotidienne : Loin des yeux
Posté par Ron le 17/10/2008 17:10:00
Vie Quotidienne

Doit-on pardonner les moqueries* subies lors de l'adolescence ? Non, en ce qui me concerne. Alors que s'approchait de moi, tout à l'heure, un ancien bourreau, pour me saluer, je me suis mis à lui tourner ostensiblement le dos. Il m'a alors appellé par mon prénom et a tendu la main, me demandant comment j'allais. Froidement et en détachant bien toutes les syllabes, je lui ai dit, en me retournant :
- Plutôt crever que de te serrer la main.

J'ai pu lire dans ses yeux autant de surprise que de déception mais il y avait également une vieille pointe de méchanceté, tout au fond, bien cachée, bien petite, mais bien là, qui faisait ressortir sa nervosité. Je présume que si telle scène avait eu lieu devant sa grosse et ses trois filles, l'injure homophobe aurait glissé aussi facilement en 2008 qu'en 1988, tant la virilité paysanne ne souffre aucune humiliation. Mais comment ose t'il même venir me trouver ? Qu'attend-il ? Le pardon ? Qu'il aille donc au confessionnal, il l'aura son pardon, de Dieu, et pour gratos en plus.


* Moqueries = ensemble d'humiliations verbales ou physique pouvant pousser l'adolescent homosexuel au suicide.


Vie Quotidienne : Soleil Chaleur Bonheur
Posté par Ron le 16/10/2008 5:40:00


Vie Quotidienne : Le monsieur du monoprix
Posté par Ron le 15/10/2008 17:40:00
Vie Quotidienne

Le monsieur du monoprix devant moi m'a demandé s'il pouvait passer, il voulait juste une canette de coca-light. J'ai dit oui. Il a voulu payer mais n'avait pas assez. Il s'est retourné et m'a demandé si j'avais des sous. A en juger par ses fringues, j'ai dit non, simplement. Il a couru dehors chercher quelque chose en disant "je reviens". J'ai payé mes courses et je l'ai trouvé sur le parking, devant un 4x4, avec une nana qui cherchait dans son sac du liquide, en l'engueulant qu'elle "allait pas retirer du cash pour une simple canette". J'ai bien fait de ne pas lui payer son achat, non mais quel culot, comment peut-on taxer du fric alors qu'on en a largement ? Moi, ça me sidère.


Voyages : Soirée Diapo (3) Hong Kong / Macao
Posté par Ron le 14/10/2008 11:20:00



Gros gros gros temps de flotte aujourd'hui sur Hong Kong, je regarde la météo et je dis à mon compagnon qu'on devrait peut-être mettre cap au sud pour la journée, histoire de fuir un peu l'île et d'aller plus loin, à une heure de là, vers...Macao ! Ah, Macao, quand on dit Macao, tout de suite, certains pensent au Grand Orchestre du Splendid (et ils ont raison, moi ça me le fait à chaque fois) et d'autres, plus doués en géographie, évoquent immédiatement l'histoire du monde.


Lire la suite, voir les autres photos.

Lire la suite... | 16147 octets en plus

Musique : 23 Inédite Pépite
Posté par Ron le 13/10/2008 5:00:00
Musique

Une des plus belles chansons de Paul McCartney est un inédit de 1977 nommé "Waterspout", jamais sortie officiellement, on se demande bien pourquoi.
Ce mec a le génie pour écrire une mélodie qui entre dans votre tête à la première écoute et n'en sort plus pour la journée. Essayez, c'est redoutable. Ça n'a l'air de rien (comme souvent avec les chansons de Paul), c'est gentillet, simplissime, un peu festif, un peu concon et puis paf ça part dans un monde à lui, généreux et tendre, toujours positif, parfois mièvre, mais qui ne se moque pas de l'écoutant, à l'autre bout.

Je suis fan de ce mec depuis 1992, il a eu ses hauts et ses bas, il a sorti des merdes effroyables mais, en 45 ans de carrière, on ne peut plus compter les chefs d'œuvres écrits. Il y a au moins toujours une ou deux grandes chansons sur tous ces albums depuis une dizaine d'année.
Mon moment favori est le bridge, sublime, à 1.56.



Waterspout
(Paul McCartney)
© 1977 MPL Communications


$$$$$$$

A la demande de personne et pour ceux désireux de trouver rapidement ce qu'il faut sauver ou pas des derniers albums de Paul, je vous propose une compil vite fait des meilleurs morceaux des cinq derniers albums. Tout est achetable titre par titre ou téléchargeable ailleurs, faites selon vos moyens.

2007 Memory Almost Full
On sauve :
Le single Dance Tonight, la 6 Mr Bellamy, la 11 House Of Wax.



2005 : Chaos & Creation (in the backyard)
On sauve :
Le single : Fine Line, le sublime 9 Ride to vanity Fair et la très jolie 13 Anyway.


2001 Driving Rain :
On sauve :
Le sublime (paroles et musique, ce qui est rare, chez Paul, de bonnes paroles) From a lover to a friend (le single), le plaisant (complaisant ?) 4 Driving rain, 11 Heather (un instrumental ou presque), le sublime 13 Your Loving Flame, et si vous aimez les hymnes patriotiques, faîtes comme vous le voulez avec Freedom, que je trouve à gerber mais qui est très efficace, dans le genre "McCain/Palin"
.
Voici le superbe Your Loving Flame, comme je viens de vous le dire, avec David Gimour au solo guitare :


1997 Flaming Pie
On sauve (pas mal de choses, c'est un excellent album, Paul travaillait sur Anthology, des Beatles, et ça lui faisait remonter d'excellentes mélodies).
Young Boy, Beautiful Night (un Let It Be des années 90, avec Ringo à la batterie), Calico Skies, Flaming Pie (bien trop court, déjanté), Great Day (acoustique de folie), Somedays, The Song we were singing et bien sûr le single The World Tonight.

Beautiful Night, dont je viens de vous parler. Celui qui dit que Paul ne sait plus écrire une grande chanson...Honnêtement...



Histoire d'en rire : Géniale Elizabeth Buffet !
Posté par Ron le 12/10/2008 21:50:00
Histoire d'en rire

Oh, la soirée de folie ! Jamais, jamais, jamais je n'ai autant ri de ma vie qu'en découvrant ce sketch d'Elizabeth Buffet (issu de Foresti & friends, je sais, j'ai pris du retard) nommé le Cap d'Agde. Elle m'a fait hurler de rire, j'étais en nage, mal au ventre. Tout m'a semblé bon : le texte, les mimiques, la nana. Un bonheur. Un plaisir. Que voilà... Je hurle de rire dès sa réplique sur les plus grosses conneries qu'on fait par amour, regardez sa tête.


Vie Quotidienne : 24 Agilité
Posté par Ron le 12/10/2008 9:20:00
Vie Quotidienne



Lors de notre passage à Hong Kong, voulant me faire masser les pieds (réflexologie), je suis parti à la recherche d'un truc pas trop glauque dans les parages, étant tombé une fois sur un bordel sans le vouloir et connaissant très bien le problème : tu es un mec, tu demandes un massage des pieds donc forcément tu cherches une pute. Non merci.
Il est 22h45, je suis épuisé, rien trouvé qui m'inspire confiance et je rentre à l'hôtel. Pile en face, qu'est-ce que je vois ? "Reflexology for Everyone" - Special Prices. Je prends l'ascenseur, sors au cinquième et tombe directement dans une grande salle, avec plein de mecs chauves et bedonnants (comme moi mais en plus vieux) se faisant masser les pieds par de jeunes asiatiques toutes souriantes.
- Hello, i'd like a foot massage, please.
- Sure, take a seat.


Et ça commence. La nana me défonce les pieds comme si sa vie en dépendait, ah ces Chinois, ils ne connaissent la délicatesse que pour la torture, il paraît, et donc tout va bien pour moi, je lui souris de bonheur, et elle engage la conversation dans un anglais atroce, que je comprends à peine.

- Happy in Honkon, soeur ?
- Very happy !
- Fist taime in Honkon, soeur ?
- No, second !
- Oooooooh, good fol youu. Would you like something moll for extla price ?

Et là, je me dis que la nana va me proposer la pédicure à 45 euros, le truc classique qu'ils te proposent, genre le massage est à 15 euros et la pédicure, qui est parfaite, ceci dit, te prend le triple. Il faut bien gagner sa vie.

- Euh, what ? (que je lui dis, histoire que, je suis pas méchant, bon, je l'écoute me baratiner)
- I can liiiik yourball for fifty.

Je comprends rien à sa phrase mais je suis sûr que c'est la pédicure, vu que le mec à ma droite en fait une et qu'elle a jeté un petit coup d'œil sur moi au passage.
- No, thank you, I can do it by myself.
Air sidéré de la Chinoise qui me regarde avec admiration et le prononce mieux, cette fois :
- OOOOOOOH ! You can lick your balls by yourself ?? Good for you, sooooeur !

Et elle le répète en chinois à la pédicure juste à côté qui me jette un coup d'œil franchement admiratif. En moins de deux minutes, tout ce qui parlait cantonais dans le salon était au courant et moi, moi, je ne savais plus où me mettre tellement je me sentais con.


« 1 (2) 3 4 5 ... 178 »