| Accueil du Site | Copyright | Fil RSS Articles Fil RSS Commentaires La Marmotte Chut!
Archives Liens F.A.Q. Contacts Presse & Médias
|
Pseudo : Mot de passe : Autoconnexion       S'inscrire  |   Mot de passe perdu?
Articles par sujets

Découvrez mes livres


Maman, est-ce que ta chambre te plaît?

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 09/04/09)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Quel beau métier vous faites!

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 06/11/08)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -


La Chambre d'Albert Camus - Nouvelle édition augmentée (Poche)

Editions J'ai Lu
(Sortie le 06/11/08)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -


La Chambre d'Albert Camus et autres nouvelles

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 07/12/06)
Commentez le!


リンクス

Une page de pub



Qui est en ligne
3 utilisateur(s) en ligne (dont 3 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 3

plus...

Nouveaux membres
love 28/10/2008
julien75001 26/10/2008
nahel 22/10/2008
Paul2551 22/10/2008
Tadou 19/10/2008
quine 10/10/2008
snaken 1/10/2008
dominoas71 1/10/2008
Avery 28/9/2008
o\'brien 26/9/2008

Commentaires
Re: Echange de maison 7/10/2013 9:06
Re: Echange de maison 27/8/2013 9:27
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 12:06
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 10:04
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 9:36
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 9:04
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 7:38
Re: Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 1:38
Il est temps de se dire Adieu. 1/11/2008 0:35
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 23:15
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 22:37
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 22:35
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 21:38
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 21:37
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 20:43
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 20:22
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 19:52
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 18:45
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 18:16
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 18:02
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 17:38
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 17:20
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 17:08
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 16:18
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 16:14
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 16:09
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 16:05
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 14:48
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 14:10
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 13:32
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 12:08
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 12:08
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 11:52
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 11:32
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 10:47
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 10:32
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 10:25
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 9:11
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 9:05
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 8:40
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 8:36
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 7:15
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 6:44
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 4:03
Re: Promo 31/10/2008 3:03
Re: Soirée Diapo (4) Hong Kong : 13 000 bouddhas, et moi ... 31/10/2008 2:59
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 2:48
Re: Il est temps de se dire Adieu. 31/10/2008 2:35
Ils semblent murmurer à ton oreille... 31/10/2008 0:05
Re: Il est temps de se dire Adieu. 30/10/2008 23:53

Télévision : Koh Lanta
Posté par Ron le 15/8/2008 22:20:00
Télévision



Ce Bertrand de Koh Lanta est vraiment détestable : machiste, sexiste, manipulateur et, ce qui m'amuse plus, bourré de penchants homosexuels refoulés (plutôt mal) pour les garçons qui l'entourent, surtout Christopher...
Citation :
"Si j'étais une femme, je coucherais avec Christopher, qui a un physique d'Apollon"
"Ouais, moi je suis venu pour l'aventure, pas pour le massage, moi je suis un homme, c'est pas un truc d'homme, de se faire masser, c'est pas naturel"
"Le mérite, ça se récolte par des activités viriles, comme couper du bois ou aller pêcher, ce que ne peuvent faire les femmes qui sont plutôt consignées à des tâches moins fatigantes, comme la vaisselle"
"Les hommes, ici, on peut leur faire confiance"
"On a besoin d'ordre, et d'un vrai chef".




Il a fait l'armée... Ça devait lui plaire, tous ces garçons en uniforme. Bertrand, il n'y a pas de honte, tu sais.
A noter que le parangon de droiture est tout de même celui qui a demandé à son subalterne (Frédéric) de se coucher à la fin d'une épreuve, pour le laisser gagner... Ah, les Tartuffe, dans n'importe quel domaine, moi je peux pas.

Il a vécu un retour difficile, Bertrand, comme il le raconte à Public... mais il ne peut s'empêcher, même là, de prouver qu'il est bel et bien un homme.
Bertrand se confie cette semaine dans Public. Il raconte qu'il a dû être hospitalisé après avoir quitté le jeu et qu'avec sa femme il travaille très activement à avoir un deuxième enfant...


Extrait :
- "Un mois après le tournage, j'ai dû aller aux Urgences. Des parasites sont entrés dans mon corps par une plaie. Ils ont pondu des œufs dans mon cœur. Ils ont éclos et ils se sont baladés dans les poumons puis dans mon appareil digestif... Je fais tout avec ma femme pour donner un petit frère à mon fils Hugo


Télévision : Boire un petit coup
Posté par Ron le 17/7/2008 20:20:00
Télévision




J'aime beaucoup François Laborde mais je crois que ce soir, au journal télévisé, elle était un peu torchée, Françoise...Et que je n'arrive pas à prononcer le nom du président (faut le faire), que je te mets des liaisons dangereuses là où il n'y en a pas, que je ris comme une bossue à la fin du journal...Hips...


(Françoise, tu reviens quand tu veux, je t'aime vraiment beaucoup)


Télévision : La mauvaise réputation
Posté par Ron le 26/5/2008 19:00:00
Télévision

Mon attachée de presse + mon éditeur vont me détester mais tant pis : oui, je couvre Secret Story 2 pour le Post, avec Julien Colas. Adieu ma respectabilité déjà bien entachée, je choisis le Fuuuuuuuuuuuuun.



Télévision : Faisons l'amour avant de nous dire adieu
Posté par Ron le 30/4/2008 16:20:00
Télévision

Photos exclusives, Copyright Benjamin Boccas 2008, son site
Billet publié sur le Post.



Goguenard ? Non, pas goguenard, plutôt amusé à l'idée d'aller rencontrer la vraie gagnante de la Nouvelle Star 2008, Cindy Sander, dans les locaux de M6.

Goguenard, je l'étais il y a quelques semaines, après son passage chez Delarue, qui m'avait tellement fait rire. Elle avait été humiliée en direct par une gamine de sept ans, j'avais trouvé la séquence délicieuse. Du pain, du sang et des jeux. La formule ne change pas.

Goguenard, oui, je l'étais, il y a quelques semaines, lors de son élimination au casting : ringardisée par le montage, le reportage ne lui laissait aucune chance. Son site Internet bourré de fautes d'orthographes, les clips vidéos cheap tournés dans son garage, le buzz qui monte grâce au Petit Journal People acheva la bête à mes yeux. L'ambulance était flinguée bien comme il faut, à l'heure du dîner, pour ne pas en rater une miette. Ah, qu'il était doux de rire de Cindy Sander, en bonne compagnie, celle des gens de Canal + qui savent de quoi ils parlent, on allait enfin pouvoir passer aux choses sérieuses en regardant le prime de M6.

« Pschiiiiiit » fit le bruit du candidat Hype trop gonflé à la Melonite, après sa prestation ratée sur la scène de Baltard. Des noms ? Oh, tous ou presque. Ca fait des procès avant d'être connu, ça cite Lennon en chantant comme Lenormand. Mauvais rêve, on se surprend à attendre Secret Story 2 pour être enfin épaté, c'est dire.
« Pschiiiiiit » fit le bruit du Nouveau Jury Recomposé, lorsqu'il daigne se réveiller après la énième merdouille entendue mieux chantée à la Starac deux mois plus tôt. Manœuvre compte ses futures abonnées, Sinclair regarde l'heure en ne voulant pas avoir l'air trop impliqué. Lio 2008 se transformant en Manoukian, mouillant tellement pour les candidats, sans honte aucune. Dommage qu'elle n'ait rien à promettre que son tatouage flétri en échange : n'est pas producteur qui veut. Et Pygmalion Manoukian pleure sa complicité perdue d'avecque Libé, Liane et Marianne, Dove ou Manu.

La magie du médiocre opéra alors : les regards lassés ou déçus devant bien se poser quelque part, l'espoir devant renaître, que diable, l'été n'arrivant pas. Sainte Effira, Sainte Effira, pourquoi nous as-tu abandonné ? On nous promettait Byzance, nous ne dépassâmes pas Chartres, et c'est déjà bien long d'y aller, à pied. Quelle hostie nous restait-il à nous mettre sous la dent pour enfin communier un peu avec les étoiles ?

Cindy Sander. Du concret, du lourd, du premier degré. Du buzz, de la France d'en bas, de la bonne tranche de variétoche comme on les aime, finalement, allez ,oui, avouons, le Top 50 a ses vertus que le prochain single de Radiohead n'offrira jamais au premier mariage venu, en Août, sous un chapiteau, quelque part en Loraine. On ne demande pas grand-chose, nous les foules sentimentales. Il faut voir comme on nous parle, ce qu'on nous vend. Du hype, de la pop rock, du Technikart ? Non. Nous on veut juste danser, s'amuser, oublier Sarkozy un instant : il nous fallait bien Cindy Sander pour ça. Oui, il le fallait. L'espoir Sander pour toucher enfin un peu de rêve du doigt, j'en ai besoin, moi. Je ne regarde pas la Nouvelle Star pour avoir l'air intelligent, je la regarde pour oublier un instant qui je suis. Benjamin ou Ikare me le rappelle cruellement : je ne suis rien mais eux non plus. Hélas.


Elle me fait mal au cœur, presque immédiatement. Le jean neige, la French Manucure, les mèches, le sourire adorable et le mari qui répond sur son Nokia au Tout Paris qui appelle déjà un peu moins que la semaine dernière. Les deux tirent avec application sur leurs valises à roulettes Tex, by Carrefour, qui font un boucan infernal sur les carreaux impeccables de l'entrée d'M6.

On se pose dans une salle d'interview, je la briefe deux minutes. A ses yeux, je comprends que mes explications ne serviront à rien. Je lui explique qui je suis, ce que je cherche à obtenir de l'entretien, la meilleure façon pour elle d'avoir l'air drôle quand je sors une horreur. Rien n'y fait, elle me sourit gentiment, en hochant la tête. Elle est venue pour répondre à une interview et toutes les interviews sont les mêmes à ses yeux : des questions, des réponses.


Photo ® Benjamin Boccas 2008

Je sens que c'est foutu dès la première question, je coule à pic. « Votre nom, c'est Braun ou Sander, alors ? ». Elle me répond que c'est pour honorer son papa qu'elle a choisi Sander et que, depuis son décès, elle porte ce nom-là toujours dans son cœur. Je jette un regard en coin vers le mari, pour voir si on se fiche de moi mais je connais déjà la réponse. Non, on ne se fiche pas de moi. Non, il n'y a pas de plan B ou de génie caché derrière le gigantesque buzz Cindy Sander.

Non, Cindy n'est pas la redoutable diablesse du Marketing que M6 a audacieusement fait éclore, à coup de contre-publicité et de vrais faux sites amateurs. Non, il n'y a rien derrière Cindy Sander, rien qu'une jeune femme affolée qui réalise un rêve de gamine, un rêve qui lui tombe en bloc sur les pieds, un rêve en or Massif (pour les producteurs derrière) ou plaqué Le Manège à Bijoux Leclerc (pour elle et son mari), il n'y a rien derrière Cindy Sander qu'un peu de chance, beaucoup de moqueries des premiers journalistes et une montagne d'espoir et de tendresse.

Je l'écoute. Elle trébuche sur mes questions un peu connes destinées à faire sourire les cliqueurs avides de rires narquois sur Youtube, mais elle réfléchit, elle fronce les sourcils, elle hésite sur ses réponses et s'agace que son mari lui souffle, ça y est, elle veut vraiment jouer le jeu avec moi et c'est bien là le problème.
Moi je joue. Pas elle.
Moi je venais pour m'amuser, pour toucher de la Star. Pas elle.
Moi je venais pour comprendre et je ne comprends que trop bien.
Moi je venais pour rapporter ce que j'ai vu, entendu, compris et je ne peux presque rien vous dire. Je ne peux pas. Ca reste là. Bloqué.

La phrase la plus éclairante que j'ai entendu cette année me vient d'un type que je n'ai pas aimé rencontrer, Guy Carlier. Il me disait « qu'on ne doit jamais rencontrer les gens, sinon on n'écrit plus rien sur eux ». Tellement vrai. Je n'aurai pas du rencontrer Cindy Sander. Dans quelques années, alors que personne ne se souviendra plus de son nom, je pourrais le dire : oui, j'étais là, un jour, avec elle, quand elle m'a confié avoir reçu le coup de fil qu'elle attendait depuis toujours. Oui, j'y étais et j'ai vu ses yeux qui brillaient de milles petits diamants en zircon déposés là par les requins autour.

J'étais là avant la pente, avant la chute. L'enfer, c'est comme une porte qui se referme toujours à la seconde où on touche la poignée pour l'ouvrir. Cindy la touchera devant les caméras de TF1, Alexia Laroche Joubert se battant pour acheter les droits de « Bienvenue chez les Sander ». C'est une émission que je ne regarderai pas : je déteste la corrida.


Télévision : Info Public, info volée !
Posté par Ron le 21/4/2008 10:30:00
Télévision

A la demande du magazine Public, les noms/prénoms de la journaliste sont effacés. Une suite juridique a été apportée au différent et un arrangement à l'amiable sera sûrement trouvé.

-----------------------------

Pas difficile pour la journaliste (?) Laetitia Chavet de Public de rédiger ses articles sur la Nouvelle Star. Il lui suffit de se pencher un peu sur le web, d'attendre que les autres bossent et de récolter les fruits de leur boulot. Céline Mastrorelli n'a accordé, depuis sa sortie de la Nouvelle Star, qu'une seule et unique interview. A moi. Où elle annonce, pour plaisanter, qu'elle va se marier à Sinclair.





Public vole cette information, et, sans citer une seule fois sa source, repompe la partie la plus fausse de l'interview, pour la mettre en couverture. Pas joli, joli, Lxxxxx Cxxxxx...qui doit croire que personne ne lit le Post ou ne s'en rendra compte. C'est un peu ça, la presse papier, depuis quelques mois, la grande frayeur (et le même mépris) pour tout ce qui vient du net. On regarde de haut, on contemple en ricanant et...on pille, sans la moindre honte.

Jointe au téléphone, Lxxxx Cxxxxx se justifie ainsi :
- Je suis désolée mais c'est quelque chose qu'on fait souvent et puis voilà quoi...Il n'y a pas grand chose à faire...
- C'est tout ce que vous avez à me dire ?
- Oui.

Voilà. C'est donc quelque chose que Public fait souvent et puis voilà quoi...


Pour info, au mois de mars 2008, et selon l'institut Nielsen, Le Post a enregistré 935.000 visiteurs uniques. Une progression de plus de 50% , par rapport à février où il avait déjà établi un précédent record. A titre de comparaison, le site d'informations Rue89 a enregistré 640.000 visiteurs durant la même période. Quand on vole, autant voler les petits, ils ne se plaignent jamais. Ou presque jamais.


Télévision : Nouvelle Star : Céline déballe tout !
Posté par Ron le 12/4/2008 18:40:00
Télévision

MVI_0392 sélectionné dans Musique et Chanson


Télévision : Surprise Nouvelle Star !!
Posté par Ron le 28/3/2008 19:50:00

Grosse rigolade hier en tournant la vidéo, ça se voit clairement. Les deux amis en question qui feront le jury avec nous sont bien sûr Eric & Mathilde.
Restez bien jusqu'à la fin de la vidéo...Montage & Technique sur Mac : Antoine Daccord pour le Post. Merci !



Télévision : Nouvelle Star : le dossier secret !
Posté par Ron le 24/3/2008 18:50:00



Retrouvez sur Le Post le dossier secret spécial Nouvelle Star, plein de paris façon bookmaker, de petites phrases et autres couillonnades totalement inutiles que je me fais une joie de pondre depuis bien trop longtemps, déjà.

Un dossier à suivre, en plusieurs parties : la première ici, la seconde là, et bientôt le reste. Stay tuned.


Télévision : Qui M6 bien, chatie bien !
Posté par Ron le 19/3/2008 13:40:00
Télévision



Un billet repris ici chez Imédias ou programme-Tv.net. Un résumé de l'interview censurée est lisible chez Voici.fr.
***

Mail furibard de l’attachée de presse de M6 qui exige que je la rappelle, coup de téléphone à la rédaction du Post en parallèle (la production, cette fois), ah on peut dire que ma (très classique) interview de Cédric Oheix leur a pété les couilles, en haut lieu.

A la base, pourtant, un constat simple : j’adore la Nouvelle Star, je la regarde et en parle dès que je peux, sur le Web, depuis longtemps. Un candidat me plaît plus que les autres, j’accroche d’entrée sur son univers, je fais cinq billets dessus. Je décide de le soutenir à fond, jusqu’à Baltard s’il y va. Je le contacte, il accepte de répondre dans une interview bon enfant. Nous convenons, pour mon plaisir, que je ne souhaite pas connaître son destin dans le jeu et il abonde dans ce sens : à aucun moment Cédric ne me révèle si oui ou non, ce soir, au prime, il est pris pour la suite du programme.

L’interview « paraît » hier dans un contexte que je sens lourd, sur les blogs. On parle ça et là de procès à cause d’un acteur, on parle d’un animateur télé qui assigne un site amateur et demande du lourd, du très lourd. Après les attaques sur les magazines (people ou pas people), le regard (et la pompe à fric) se tourne désormais vers le Web, cette usine à gaz insaisissable alimentant tous les phantasmes des publicitaires ou des plaignants.

(Feu ?) Les millions de lecteurs des influenceurs se transforment désormais en millions d’oreilles qui n’auraient pas dû écouter une info confidentielle. Sus à la parole ! Les blogs étaient la force vive du Web, ils sont désormais des poubelles, des miroirs déformants, les blogueurs devenant des « pirates qui ne respectent pas les règles du jeu » (je cite ce que j’ai entendu…).

L’attachée de presse de M6 me saute au visage, d’entrée :
- Comment osez-vous m’attaquer de la sorte, de bon matin ?
- Vous attaquer ? Il y avait un smiley dans mon mail, madame…
- Vos smileys à la con, vos codes à deux balles entre vous sur internet, je n’en ai rien à foutre ! Vous ne respectez rien ! Vous allez m’enlever cette interview immédiatement !
- Sinon quoi ?
- Sinon vous risquez de ne pas avoir accès aux infos que nous vous livrerons. Et vous n’assisterez pas au prime !

J’ai failli me pisser de rire dessus. Aucune envie d’aller me faire péter les oreilles à Baltard, à l’autre bout de Paris, après une heure de RER, à attendre mal assis sous des spots bouillants que la grande messe commence, sous les cris hystériques des ados boutonneux post-pubères. Merci du cadeau. Je suis mieux chez moi, sur mon canapé, mon coca à la main.

Aucune envie de relayer les communiqués de presse insipides pondus par une stagiaire sous-payée et sur-diplômée (qui sait ce que c’est qu’un smiley, elle) m’annonçant que demain aura lieu le prime symphonique ou spécial Rock Français à 20h50.

Aucune envie d’attendre trois semaines pour avoir le droit de poser deux questions super formatées à Lio, entre deux journalistes de la presse Télé, tétanisés à l’idée de perdre une exclu sur l’extraction des dents de sagesse de Virginie Effira si jamais ils demandent à quelle heure passe la prochaine émission.

Aucune envie ? Aucune envie ?

Si ! Regarder ce putain de bon programme qu’est la Nouvelle Star, avec ce putain de bon jury qu’ils ont trouvé cette année, devant ce putain de casting de OUF qu’ils nous ont dégoté, tous les jeudis, sur mon canapé, comme les années passées.

Aucune envie ?
Si ! Continuer à dire mes conneries comme je les pense, sur le ton que je veux, comme je le sens, et quand je le sens, sans me laisser emmerder par des attachées de presse hystériques qui n’y connaissent rien. Ta campagne formatée, tu te la carres, moi je parle en « Buzz », plus et mieux de ton candidat en cinq billets que toi en six mois sur des supports papiers avec horoscope et cartoon en page finale. Peux pas être plus clair.

Par respect pour Cédric, son interview passe à la trappe. Ça sent pas bon, en ce moment, sur le Web, quand on parle de choses sincères. Messieurs les lécheurs, comptez-vous.


Le Post


Télévision : Cédric de la Nouvelle Star ! Sa première interview !
Posté par Ron le 16/3/2008 17:30:00
Télévision

Héhéhéhé.
Bridget peut-être mais pas tout le temps. Je sais aussi avoir mes petites exclu quand il le faut. Pro, ouais, pro !



Dommage que je me sois grillé en milieu d'interview. Je tenais tellement à lui faire passer le message qu'il était mieux avec les cheveux plus courts...

Va t'il à Baltard ? Sort-il avec Céline ? Va t'il tout quitter pour vivre avec moi ?
A lire sur le Post.


(1) 2 3 4 ... 13 »