Copain de chambrée

Date 16/6/2006 17:10:00 | Sujet : Livres

Visiblement, ce jeune homme suit le même parcours que le mien, et je l'ai raté de peu hier soir. Fuck fuck fuck, j'ai plein de questions dans la tête.

Car, euh, comment dire ? J'ai rendez-vous jeudi chez l'éditeur. La dame qui lit les manuscrits (bonjour, vous !) a aimé et m'a envoyé un mail.

Je faisais déjà depuis la veille le tour des copains-copines en demandant :
- Quand est-ce qu'ils te rappellent quand tu envoie un livre ? Quand est-ce qu'ils le lisent ? Quand est-ce que je vais savoir si ça leur plaît ou pas ?

Réponse des gens ("bien informés des milieux autorisés à bien penser les choses pour les autres") :
- Pas moins d'une semaine !
- Pas moins de dix jours !
- Oh faut bien laisser le temps au temps, ils sont pas pressés dans l'édition !

Réponse de la Vraie Vie :
- Moins de 48 heures.

Je reçois le mail à 15h40, j'appelle sitôt l'avoir lu. Je l'entends sourire à l'autre bout du fil, elle me dit "vous êtes prompt", je lui réponds "C'est à dire que je ne reçois pas des mails d'éditeur tous les jours, vous savez".

Bon, soyons clairs, je n'ai jamais douté de tout ça. Mais ça fait rudement plaisir quand ça arrive. Depuis plus d'un an (et désolé si ça sonne prétentieux mais c'est la réalité), je savais qu'on allait passer par la case livre. Que ce n'était pas une question de Si mais de Quand.



Reste à voir la suite. Tout ça me plaît énormément. J'aime les surprises. Je n'ai pas fini de vous raconter plein de trucs de derrière le rideau. Mais pour l'instant, chut, laissons filer la semaine.

J'ai aussi un entretien d'embauche mercredi, je sens que ça va être du sport !!





Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1004