Une semaine en France

Date 8/7/2006 7:48:39 | Sujet : Vie Quotidienne




Lundi, j’ai démarré une nouvelle mission, dans un endroit glamour, dans un arrondissement glamour. Au bout de trente minutes, j’ai réalisé que j’allais grave en chier toute la semaine et que ce n’était pas glamour du tout.



Mardi, j’ai déjeuné avec un garçon que je vois régulièrement et qui conduit un scooter. Je me suis souvenu au moment de monter dessus que son deuxième casque était trop petit pour moi. Figurez-vous que je ne rentre rien, j’ai la grosse tête. Si, si, c’était déjà le drame pour trouver un canotier à ma taille quand je faisais des claquettes et nous en étions arrivés à un constat consterné, chez le Chapelier : je dois porter du sur mesure. Uniquement.



Le casque de moto semble posé sur mes tempes et jaillit au dessus de ma tête, façon perruque Louis XIV. Le garçon au scoot étant méga poli, je n’entends jamais aucun commentaire moqueur. Intérêt de choisir des gens éduqués, ils savent se taire aux bons moments.
Exemple :
- (moi) Je perds grave mes cheveux
- (eux) Pas du tout ! Pas du tout ! Ou ça ? Là ? Attends, arrête, ça ne se voit pas, absolument pas. Tu le portes très bien. Tu fais partie de ces garçons à qui ça va super bien.
- (moi) Oquédakor.



Mercredi, j’ai soigné une chanteuse connue de mon âge et son mari. Rien de particulier ? Euh non, presque rien. « Je veux pas qu’elle s’en aille avec la pianiste, je veux pas qu’elle s’en aille avec la pianiste, je veux pas qu’elle s’en aille avec la pianiste… »



Jeudi, c’était presque le wikende et ça faisait du bien dans la tête, rapport à ma semaine de vacances passée à bosser, rapport à mon dos se rappelant à mon bon souvenir. Le café Marly est vraiment le plus beau café de la Terre. Moment magique.



Vendredi matin, c’était hier et j’ai croisé un mec que j’aime beaucoup dans le métro. Il en parle mieux que moi. J’ai mangé le midi avec un Stewart qui porte aussi bien l’uniforme que les vêtements de ville et il ne m’a pas fait les signes comme il l’avait promis. « Les sorties de secours sont à l’arrière, sur le côté… » En sortant du boulot, j’ai fait le maximum pour être à l’heure à mon repas incruste (je me suis invité mais comme j’aime d’amitié l’organisateur, c’est comme ça, j’ai physiologiquement besoin de le voir). J’avais un gros retard mais j’ai pu enfin me détendre deux bonnes heures.



Samedi, c’est là maintenant, tout de suite et comme c’est la semaine Italienne, que ça marche du feu de dieu, on va continuer en beauté.

Précision : j’ai perdu tous les mails reçus depuis lundi ou mardi dernier…Je pense avoir sauvegardé les textes sur l’Italie quand je les recevais, à chaque fois. Si vous ne recevez pas de confirmation avant lundi, c’est que votre mail a été broyé par je ne sais qui. Mes excuses, donc (même si je n’ai rien fait, je le jure) il faudra de nouveau l’envoyer.





Et demain, demain, je crois que je vais me féliciter d'avoir choisi l'Italie comme thème du blog pendant ce mois de juillet.

Les photos sont extraites du calendrier des Prêtres du Vatican 2005 et 2006, que vous pouvez acheter pour mettre dans la cuisine, à côté de celui consacré aux gondoliers.








Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1038