L'italie, le pays du romantisme.

Date 12/7/2006 6:00:00 | Sujet : Italia Vostra

Un billet de Brad Pitt (Deuchfalh)

Retrouvez la bande-son dans l'audioblog, à gauche..."Dites, ça vous dirait..."


Si vous allez en Italie, n'oubliez jamais votre tube de biafine.

En Italie, il fait chaud et les rues sont étroites. Y'a du linge qui pend aux fenêtres.
En Italie y'a un vieux bonhomme dans un coin d'ombre qu'est assis sur un banc de pierres, le menton posé sur le pommeau de sa canne. Il regarde pas passer les filles.
Les filles elles passent quand même.

Les filles, elles sont comme des fleurs qui se baladent en ondulant et elles rient.
Les filles en Italie elles ont des lunettes de soleil larges comme ça qu'on dirait que c'est pour deux personnes et putain elles sont belles les filles en Italie.

Les filles en Italie elles font un peu salopes. Mais pas "salope" comme une insulte, non, salope comme un compliment, comme on pourrait dire "sexy", mais en moins "cruche".
En même temps, les filles en Italie, elles sont comme fragiles. Comme timides.
Et elles cherchent quelqu'un qui les prendra par la main pour les emmener dans les petites criques de sable fin pour se baigner tout nu dans l'eau transparente.

Et là, sans vêtement, les filles italiennes elles savent toujours quoi faire avec le zizi de leur copain.
Elles le mettent dans la main et puis après dans la bouche.
Aussi des fois dans d'autres trous.
Devant.
Et même derrière.

Les filles en Italie, c'est des femmes. Et elles veulent être plus femme que toutes les autres femmes du monde.
Du coup, la fille italienne elle est super gentille et même si son copain il a plein d'amis qui débarquent dans la petite crique avec le zboub à l'air, hé bin, elle, super sympa et toujours très femme, elle leur caresse le torse, les fesses et même les testicules et elle met le zizi d'Alphonso dans sa bouche tandis que Flavio enfonce sa main dans le trou du devant et que Stefano lui passe de la crème solaire sur l'anus.
Indice 15.
Waterproof.

Une fille en Italie a toujours un téléphone portable. Alors elle le prend et elle appelle toutes ses copines en disant des trucs plein de O et de A et soudain y'a une dizaine de filles qui arrivent dans la petite crique ensoleillée et tout ce petit monde a à peine le temps de se dire bonjourno que déjà ça s'embroche, ça hurle de plaisir, ça se passe de l'huile solaire sur le trou de balle.

Et puis là, y'a un des mecs qui en a vraiment marre. Faut dire que les mecs en Italie ils sont vachement virils et ils adorent être entre mecs. Seulement là les filles sont vraiment en surnombre. Alors le gars en a marre et il attrape le zizi de Pablo et il essaye de le déplier mais Pablo lui dit "Vodafoneculo Mauricio, mon zboubo c'est pas un telefono" et tout le monde rigole bien parce que Mauricio pensait que c'était son téléphone portable mais en fait non c'était le zizi de Pablo. Quelle histoire ! ahaha…

Alors donc, bref, Mauricio appelle tous ses copains et dix minutes plus tard ils sont tous là sur la plage et y'en a un qui a ramené un ballon. Hé, les gars on fait un teufou qu'il dit le gars brun au regard ténébreux. Alors là tous les mecs à poil se mettent à jouer au football et les filles disent "hihihi les garçons, on va continuer entre filles pour pas se refroidir… revenez dès que vous avez fini votre match, on vous passera de la biafine sur la bite."

Voilà l'Italie c'est comme ça…
enfin moi j'y suis jamais allé, mais j'ai vu "Suce-moi le spaghetti" une bonne vingtaine de fois.


Un billet de Brad Pitt (Deuchfalh)





Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1068