Des nouvelles de Garfieldd, le proviseur !

Date 13/7/2006 6:20:00 | Sujet : Blogs

Un mail de Garfieldd.

Ron est un vrai fainéant…

Désolé d'écorner une image, mais il fallait que cela fut dit !

Je m'explique. Sous prétexte que quelques personnes (que je remercie chaleureusement au passage) lui demandent des nouvelles d'un proviseur dont la situation provoqua quelques remous forts désagréables il y a quelques mois de cela, sous ce prétexte fallacieux donc et parce qu'il a la flemme de répondre alors qu'il a tous les éléments pour le faire, il me propose généreusement de m'ouvrir les pages de son blog afin que je réponde moi-même...

Autant dire qu'étant donné l'audience de ce maitre blogueur, je ne vais cependant pas laisser l'occasion de donner quelques nouvelles.

Et puis, Ron étant l'infirmier des stars, je suis tellement fier de voir qu'il participe à sa manière aux soins dont j'ai encore besoin…

On est star ou on l'est pas. Et pour être déchu, je me souviens encore et toujours de mes jours d'insouciance et de gloire…


Alors voilà... Je vais bien. Enfin, plus exactement je vais mieux.

Depuis le 03 février, date à laquelle la sanction revisée par le ministre m'a été notifiée (1an de mise à pied dont 6 mois avec sursis au vu de mon parcours professionnel passé) j'ai quitté mon ancien lycée, je suis rentré en hibernation plus ou moins sereine et j'ai compté les jours.

Afin d'éviter une mauvaise surprise, toujours envisageable car chat échaudé craint l'eau froide, j'ai demandé une mutation et je l'ai obtenue.

En septembre prochain je retrouve mes fonctions et je dirigerai un établissement dans la région parisienne.

Il y une semaine, j'ai reçu l'arrêté officiel de réintégration à la date du 03 août.


Sur le plan humain, je n'ai jamais été abandonné et j'ai reçu - parfois par des voies détournées - des marques de soutien, de sympathie qui m'ont vraiment fait chaud au coeur. Sur le plan matériel, je me suis replié sur mon appartement marseillais et j'ai compté mes sous parce que 6 mois sans salaire c'est pas facile à envisager alors que les crédits et les impôts courrent toujours.

J'ai pu tenir aussi parce que des gens, certains qui m'avaient auparavant fait cadeau de leur amitié et que j'avais rencontrés, d'autres que je ne connaissais pas forcément autrement que par blog interposé, ont fait une collecte. Quand on est dans la m***, sourires, mails et euros ça fait un cocktail explosif dans le coeur...

Alors voilà, j'ai tenu... Il me reste à la date d'aujourd'hui - 13 juillet - encore 22 jours de purgatoire avant de retrouver officiellement ma dignité professionnelle. 23 jours pour me persuader que je mérite la confiance que plein de monde continue à placer en moi...


Je remercie Ron, qui je l'espère aura pris au 123ème degré mes piques introductives, de me donner la possibilité d'envoyer à tous ceux et toutes celles qui les accepteront mon sourire et des bisous.

A bientôt pour de nouvelles aventures, qui sait...


Au cas où, afin de libérer la BAL de Ron, voici mon mail :




Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1075