Cours, Sydney, cours !

Date 20/7/2006 22:50:00 | Sujet : Télévision

Je découvre depuis deux jours une série nommée Alias, un truc américain en cinq saisons dont j'ai trouvé la première en fouillant dans le placard de mon frère.

Ca parle d'une nana qui est espionne pour le SD6 et qui se découvre travaillant pour les mauvais. Qui ne sont pas les scénaristes, non non, les mauvais ce sont ces patrons, des vrais-faux employés du gouvernement.

C'est tourné dans la banlieue de Los Angeles mais c'est censé se passer à Bucarest (deux plantes vertes, un mur défraichi), à Paris (une baguette de pain, une deux chevaux, une affiche de Pagnol), à Tunis (Une djellabah, un loukoum et deux fatmas) etc etc etc. Tout le fric passe dans les décors en location.

Il y a un type qui a du être nain dans une autre vie puis qui s'est fait opérer, genre on lui a greffé des bras de géant, et là il joue un Q de Télé, un mec qui crée des gadgets adaptés à chaque mission. J'ai envie de le buter tellement il bafouille mal, tellement il surjoue, tellement il est inutile.


Il y a une nana qui croit que son mec la trompe alors qu'il prend des cours de chant. Quelle intrigue.
Un père qui ment à sa fille pour de bonnes raisons, qui casse des bras pour de bonnes raisons, qui tue sa femme (?) pour de bonnes raisons, à chaque fois. Il suit le protocole.

Une héroine qui change de perruque toutes les dix minutes et qui raccourcit ses jupes pour la peine. Elle a deux tenues, en fait.

En mission, elle est en pute, ça distrait les méchants.
En civil, elle est en mormon, elle a un tailleur noir qui lui fait le bureau, les enterrements, les soirées Vip's.

Elle se bat avec les pieds, les mains, les dents. Et à chaque fois qu'il lui arrive un truc dingue (genre elle est enfermée dans les chiottes), l'épisode se termine. On est surpris au début. Puis on capte le truc.
Les autres séries télés sont construites comme ça

Episode 1 Début/problème/Fin
Episode 2 Début/problème/Fin

Et Alias, dans les sept épisodes que j'ai eu le courage de finir, c'est systématiquement :

Episode 3 : Fin du 2/Début/Problème
Episode 4: Fin du 3/Début/Problème.

C'est un peu lourd.
il paraît que ça a marché. Je ne comprends pas pourquoi.
Perso, si je tiens, si j'ai envie d'aller plus loin, c'est pour lui. Bradley Coopeer.
Argh.
C'est comme ça que je les aime, n'allons pas chercher plus loin. Les fringues. Le look. L'air de chien battu. Les petits poils. La totale.


Photo PRLand

Sans me spoiler, les mecs, dois-je faire l'effort d'aller plus loin ou je laisse tomber ? J'en ai vu sept épisodes, j'ai l'impression que ça n'ira pas bien loin, toute cette agitation...Je continue ? C'est bien, après ?




Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1091