Mon avis surtout

Date 1/10/2006 15:40:00 | Sujet : Télévision

C'est amusant (?) de lire ses propres mots repris ailleurs, dans un contexte plus sérieux. J'écris souvent rapidement (un peu trop rapidement) ce que je pense de telle ou telle série télé, sans vraiment penser à mal ni analyser en profondeur la portée réelle de ce que je viens de voir.

Exemple sur le site d'Arrêt sur Images qui reprend une ligne d'un de mes billets sur la très decevante saison 2 de Desperates Housewives. Ici le lien.

Je devrais, parfois, être plus pointilleux, plus exigeant, quand je parle de ce que je regarde.

Exemple, hier, en regardant Ally McBeal (Saison 1), une série que je ne connaissais ni d'eve ni d'adam.


La Marmotte a acheté l'intégrale en dévédé et je découvre le petit monde d'Ally. C'est médiocre, pour le moment, avec quelques rares pointes d'excellence. Franchement mou, souvent. Les seconds rôles emportent tout sur leur passage, quand on leur donne une chance de l'ouvrir (trait caractéristique des comédies américaines, le plus souvent, la qualité des seconds rôles quand l'intrigue est faiblarde).

J'en suis au quinzième épisode de la première saison, avec la ferme intention de tout regarder. Il faudra que je parle un jour de cette intrigue sur un jeune prostitué qu'Ally sort de la rue et qui se fait tuer, en tapinant de nouveau. On te passe ça comme ça, dans une série, et hop, épisode suivant.
Les scénaristes s'en sont donné à coeur de joie, dans la bêtise, l'homophobie, donnant la vision la plus caricaturale (bien blanche, bien catholique protestante, bien normale) de la famille américaine qu'il soit. J'ai failli stopper net tout visionnage de la série. A gerber.

Et ça a marché, cette série ?? Sérieux, les gens ont aimé Ally Mc Beal ?? Qu'elle est cruche, cette dinde, elle mérite vraiment son célibat. J'ai envie de te la secouer, de te la secouer, un peu comme Carrie à la fin de Sex and The City. Souvenez-vous...
Tu l'as voulu, ton malheur ? Et bien tu l'as, ma fille. Tu as tellement oeuvré pour l'obtenir, faut dire. Ah, je supporte pas les stratèges de l'échec, ça m'a toujours foutu en rogne.



Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1170