L'Homme super pressé

Date 28/11/2006 7:00:00 | Sujet : Vie Quotidienne

Bonjour les gens !
Oulàlàlà, même pas je vous raconte comment ça s’accélère, comment je cours de partout et comment je prefere ne rien écrire plutôt que de mettre un truc vite torché. C’est un fait, je me suis habitué, depuis deux ans, à écrire quasi quotidiennement un billet neuf. Je ne me plains pas, j’ai aimé ça.

Les semaines passées (et surtout celles à venir) sont en passe de changer un tout petit peu le rythme. Je me rends compte qu’écrire après une journée passée à courir n’est pas faisable. Poser des mots est pour moi une détente, une excitation, un moment de plaisir, pas une obligation ou un nécessaire billet à pondre.

Je choisis le silence à la quantité, ces jours-ci. Produire des pages, je sais le faire. Ecrire sur la pluie et le beau temps, je sais également le faire. Mettre une vidéo de YouTube, ça occupe cinq secondes. Je ne suis pas dupe.

J’ai juste besoin d’un peu de temps pour faire tout ce qu’on ne voit pas derrière la sortie d’un livre (organiser des envois, écrire des dédicaces, réfléchir et accepter le média planning, choisir des photos pour les articles de presse, répondre à des questions encore et toujours, envoyer des dizaines de mail, réfléchir encore au sens d’une phrase pour la promo) tout en continuant mon vrai métier qui paye le loyer (ah, tiens, on l’avait oublié, celui-là), continuer mes petites aventures sur le net (une vidéo vous en dit plus ici) et surtout, surtout, j’ai besoin de me vider la tête. En allant voir dix fois Casino Royale, par exemple. (Sachez Messieurs, que The truc tendance de cet hiver n’est pas le jean slim noir pour homme, niet, niet, mais le défibrillateur de poche rangé dans la boîte à gants. Merci 007.)

Allez, je file lire les autres, c’est super agréable de ne rien faire, de temps en temps.

Au fait… J-9 !





Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1258