Sur mes lèvres

Date 18/1/2007 18:50:00 | Sujet : Vie Quotidienne

(Je ne sais même pas pourquoi je me mets à parler politique alors que je n'y connais rien et qu'il y a des problèmes bien plus concrets...comme celui-ci. Lettre reçue au courrier, cet aprème).


Bonjour Ron,

Je suis une lectrice assidue de votre blog que j'apprécie beaucoup quotidiennement.

Je souhaite (et marquer votre esprit) vous sensibiliser au problème de l'accès à l'information des personnes sourdes et malentendantes dont je fais partie.

Oui, je suis sourde, je parle, et j'ai besoin du sous-titrage, qui permet d'atteindre la totalité de la population sourde, mais aussi mon voisin étranger qui peut ainsi améliorer sa pratique du français, sans oublier mes grands-parents un peu "durs d'oreille".

Imaginez qu'on coupe le son de votre série préférée. Imaginez une situation où le JT de C. Chazal ou B. Schönberg puisse avoir une coupure de son.
C'est proprement inimagnable, or, nous sommes confrontés à ce problème tous les jours ! Inutile de vous dire que les spectacles, l'humour, la musique, les émissions culturelles et traitant de faits de société ou tout ce qui s'y rapporte n'est pas sous-titré...

Savez-vous qu'aux Etats-Unis, toutes les émissions télévisées, sans exception, sont accessibles à 100%. En Grande-Bretagne, 95% des programmes de la BBC sont sous-titrés. La France est toujours à la traîne : 23 % pour TF1, 32% pour France2, 9% pour M6. Canal+ est l'un des plus mauvais élèves de la classe : seuls les films et les séries étrangères sont sous-titrés.

La France est également en retard en matière d'accès à la citoyenneté. Il est primordial pour les sourds d'avoir accès aux échanges politiques en période de campagne pour être en mesure d'exercer leur droit de vote et leur devoir de citoyen en toute connaissance de cause. Il ne s'agit pas de faire une bonne action pour les sourds et les malentendants et d'avoir ensuite la conscience tranquille.

C'est de faire en sorte que la situation de discrimination permanente dans laquelle les sourds et les malentendants sont constamment plongés dès qu'un film ou une émission n'est pas sous-titré cesse. C'est dramatique, car c'est tout l'accès à l'information, à la culture qui est remis en cause, alors qu'aujourd'hui, la télévision est le moyen d'information le plus répandu.

Pour plus d'information, vous pouvez aller sur les sites Internet :

www.semainedusoustitrage.org
http://congres2007.unisda.org
www.medias-soustitres.com
www.afideo.org

Je vous remercie de votre attention.... Pardon pour le long discours.... Je rêve que mes blogueurs préférés dont vous fassent un article sur ce thème!



Anne-Laure Bouton, membre de l'association AFIDEO


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1339