Demi-tour

Date 22/1/2007 14:00:00 | Sujet : Vie Quotidienne

On se demandait avec une keupine (de ch'val) au téléphone, tout à l'heure, si on allait pas devenir protestants, se convertir, là, tout de suite, parce qu'on y voyait moins d'emmerdements, plus d'ouverture d'esprit, enfin, vu de chez nous, ça a l'air bien, d'être protestant.

Pouvez-vous m'éclairer ?
Pour moi, les avantages des protestants :

0) Ils ne sont pas perclus de morale judéo-chrétienne.
1) Ils n'ont pas de problème avec la réussite matérielle.
2) Ils n'ont pas de pape.
3) Les prêtres pasteurs peuvent se marier.
4) Ils foutent la paix aux gays. (je crois)
5)...euh...donnez-moi des raisons...merci...

On fait comment pour passer du côté gris de la force ? Y'a t'il des protestants dans la salle ?
Je précise que je ne suis pas une grenouille de bénitier (je n'en aurais pas honte si j'en étais une, d'ailleurs) mais que j'ai un réel besoin de spiritualité. Je suis croyant, peu pratiquant, avec des valeurs fortes issues de ma culture religieuse. La religion, pour moi, c'est comme le vote, ça reste un choix personnel et discret. Je suis pour la séparation de l'Église et de l'état et surtout, surtout, j'aime bien l'idée que tout le monde fasse ce qu'il veut avec ses fesses. On n'a pas besoin de religion pour être un homme bien. Uniquement de valeurs.




Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1348