Nouvelle Star

Date 12/4/2007 14:30:00 | Sujet : Musique

Ca y est ! J'ai trouvé ! Julien il chante en faisant popo, j'ai trouvé l'explication à sa concentration, ses traits tirés, sa mâchoire de bouledogue qui crispe crispe crispe sur les gencives.
Sa façon de prononcer les "D" surtout, c'est typique d'un effort exonatoire de fécès, si si.
Mots Clefs Google : “vidéos”, “Dig up Elvis”, “Jean d’Ormesson Disco Suicide”, “ukulele”, “yukulele” “Christophe”, “2007″ "Jury" "Marianne James" "Gay" "Julien Gaetanne".

Sinon ?
Ben les "noirs" ils ont été mis dehors par le public (un avant-goût de présidentielle deux semaines avant les urnes ?) et Martine est partie, balayée par le talent de Soma (La Grande Zoma et son boa, on en pouvait plus de rire, tellement il se tortillait follement...), evincée par la classe de Canelle et les notes magiques de Gaétane...

Quelle version sublime de La Javanaise, je crois que même à la StarAc en six ans on avait pas trucidé aussi finement Gainsbourg. De mémoire, une des pires prestations de realTv...(avec toutes celles de Eva, souvenez-vous, la StarcAc 2....et George Alain Jones, même promo...). Allez, je vais être honnête, je pense que l'arrangement Jazzy du pianiste a été pour beaucoup dans sa plantade, pour suivre un type pareil il en faut de l'expérience, du feeling, de la maitrise. Gaétanne est une gamine qui découvre le live, on lui colle le pianiste de Nicole Croisille, qu'est-ce que tu veux qu'elle tienne une mélodie sur des accords pareils ?

Bah, je suis dé-gou-té pour Martine, dé-gou-té. Raphaelle a été parfaite, juste en suivant, mais Martine n'avait pas démérité, et avec le sourire, la pêche, l'enthousiasme.

Honte aussi à André d'avoir confondu deux prénoms sur un tel moment, on se foutait de Vanessa Paradis le soir des césars, il y a quinze ans. Pas mieux, sur ce coup. (1990 : l’année de La Désenchantée. Aux Césars, Vanessa Paradis annonce : « Le César du meilleur espoir féminin est attribué à... Judith Godrèche)

Julien Les Mots Bleus.



Pour mémoire, la version live officielle de Christophe, des Mots Bleus (une chanson de Jean Michel Jarre, à la base).
Clic Droit.
Ecoutez et regardez son olympia, c'est un dvd magique, le travail sur le son, les lumières, l'ambiance du tout donne un côté intemporel au concert, totalement space.



Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1384