Les courses

Date 7/6/2007 6:40:00 | Sujet : Vie Quotidienne

Je sais pas vous mais moi, en 1999, quand je gagnais 8340 francs par mois (1272 euros), j'allais au Leclerc faire mes courses, j'en avais pour 130, 150 francs, 200 si j'achetais des trucs un peu spéciaux et...ça me faisait la semaine ! Une fois payé mon loyer (1750 francs pour un T2 à Pau), mon assurance voiture (285 francs) et ma mutuelle (89 francs, argh, j'en suis à 77 euros en 2007!), j'étais le roi du Monde.

Je dis ça ce matin parce que je relis mes anciens bulletins de salaire et j'ai gardé quelques vieux papiers de l'époque...Des factures, des tickets, des relevés. Je débutais, c'était mon premier salaire. L'intérim me payait parfois, aussi, entre 47 et 49 francs de l'heure, ça m'allait bien.

Qui ose encore dire que le passage à l'Euro n'a rien changé pour le panier de la ménagère ? C'est du foutage de gueule ! J'en suis à ma troisième sortie au Franprix, cette semaine, pour des paniers de 30 euros à chaque fois, sans viande ni autre produit de luxe. Je regarde le prix du fromage, le prix des yaourts...Ce que je n'avais jamais fait avant !

Consterné. Je ne veux pas jouer mon Poujade, au petit matin, mais ils sont en train de faire crever ma classe moyenne à petit feu. J'ai peur pour ma retraite, peur pour mon système de santé (ce qu'il en reste), peur de ne jamais pouvoir acheter un appart' sans manger de nouilles le restant de mes jours, peur de chuter vite sans pouvoir me relever, en somme.

Je n'aime plus mon pays. Je n'aime pas la société française telle qu'ils l'ont bâtie, telle qu'ils la dessinent. Je suis triste de ce constat. Je ne veux plus habiter en France.
J'ai besoin de rêver. J'ai besoin d'espace.
J'ai besoin d'espoir.


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1456