Chain chain chain

Date 18/6/2006 20:50:00 | Sujet : Blogs

Théo me demande (une chaîne de plus) quel est ou quels sont mes meilleurs trucs de grand-mère, si tant est que j’en ai dans le placard !

Plein, mon grand, j’en ai plein, des trucs de grand-mère.

Alors, mon truc le plus simple, pour faire cuire des pâtes, j’utilise toujours de l’eau chaude et je n’oublie jamais de mettre la minuterie sur trois minutes pendant que je téléphone à des amis qui habitent loin. Ça me permet de dépenser moins en téléphone et de dire l’essentiel en quelques phrases.

Autre plan, quand je drague, j’évite de donner mon numéro de téléphone, ça m’évite de passer des heures à attendre que ça sonne, après. Je me sens bien, aussi bien qu’un frigo débranché et oublié un soir d’orage et qui dégèlerait durant un long week-end pascal.

Quand je fais caca, je laisse toujours traîner derrière moi, ouvert à la bonne page, un article ardu sur la guerre au Darfour, ce qui laisse penser à tout le monde que même si je ne passe jamais la balayette après mon passage, certes je fais caca comme tout le monde mais moi au moins, je suis cultivé.

J’essaie de ne pas parler à deux personnes à la fois car j’ai remarqué que les conversations étaient plus décousues lorsque trois interlocuteurs s’adressent la parole et que finalement, rien de bien intéressant n’en ressortait au bout.

J’évite de fréquenter des terroristes car je ne supporte pas la vue d’une arme à feu et je considère que l’amitié n’a pas à souffrir de dilemmes comme « Tu préfères aller te faire sauter dans une école maternelle qu’aller voir le dernier tarantino, non mais tu abuses Manuel, je te trouve bien trop impliqué dans tes histoires de groupuscule, depuis la rentrée dernière» ou de demandes inappropriées comme « c’est la dernière fois que je te prête cent euros pour aller acheter du mortier en Turquie, je crois que tu perds la notion des relations, on ne te voit plus traîner au bar comme avant, tous ces kilomètres t’épuisent et t’éloignent de nous ».

Je ne prends pas de drogue car il est scientifiquement prouvé que 47% des utilisateurs de cocaïne freinent trop sur une surface mouillée et comme j’habite en région parisienne, bien arrosée, je ne veux pas doubler les risques.

Je fais toujours pipi la cuvette relevée au travail car ça donne aux femmes de mon entourage une raison pour rabaisser la cuvette et se rappeler qui commande. Elles ont eu le droit de vote, c’est bien mais maintenant qu’elles n’oublient pas d’aller aussi nettoyer les chiottes, ces connes.

Enfin, je crois en dieu car cela me permet de prier au moins une fois tous les matins en cherchant mes clefs de voiture et comme ça je fais d’une pierre deux coups.




Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1472