Clara (Morgane) veut la lune

Date 26/6/2007 6:00:00 | Sujet : Sexe

Deux fois ces derniers mois j’ai eu quasiment la même conversation avec une copine sur la sexualité de son couple, sur la sexualité de son copain. Deux filles totalement différentes, même problème.

Le contexte est identique, je suis toujours devant mon café et le téléphone sonne :
- Salut, ça va ?
- Ouais et toi, girl ?
- Bof, moyen moins.
- Kesskisspass ?
- Bah je veux pas t’embêter avec des trucs chiants.
- Peuh mais arrête, tu m’embêtes jamais, toi tu passes des heures à m’écouter combien ils me prennent la tête au taf et tu me donnes toujours les bons conseils de moine zen qui sauvent la mise, je peux bien ouvrir l’oreille de temps en temps.

Elle soupire :
- C’est Karim.
- Quoi, Karim ?
- Ben je sais pas, je voulais pas fouiller mais l’autre jour j’essayais de dégager de la place sur le disque dur de l’ordi parce que je télécharge Desperate Housewives saison 3 et que je sais jamais où les mettre et je suis tombé sur un dossier qu’il s’était constitué…
- Ouais ?
- Un dossier avec des films…
- Des films ?
- Ben des films avec des filles, tu vois le genre, quoi.

Je hausse les épaules. Oui, je crois que je vois le genre mais oui, je crois aussi que j’ai besoin d’entendre de sa bouche le mot exact qui correspond au problème :
- Précise ta pensée.
- Des films pornos, voilà.
- Et ?
- Et c’était dégueulasse, il y avait des trucs avec des lesbiennes, c’était super vulgaire, des nanas ignobles qui faisaient des choses, des tatouages, des airs de putes, c’était super vulgaire…(elle cherche ses mots)…plus que vulgaire, c’était à vomir, je n’avais pas vu ça depuis des années, mes frères en avaient chopé sur Canal Plus il y a plus de dix ans mais là, ça a évolué et maintenant ils font des films vraiment dégueulasses et même violent, j’ai trouvé, même violent.
- Et alors ?
- Ben ça me fait chier que Karim voit ça, quoi.
- T’es sûre que c’est lui qui a téléchargé ça ?
- Pfff il est ridicule, il ment comme un gosse, ça m’énerve de le voir aussi pathétique à nier l’évidence, il est là, comme une souris dans un piège à fromage, je lui montre le dossier avec les noms des films de cul, une dizaine, et lui il secoue la tête et il jure qu’il n’a rien à voir avec ça, qu’on a du nous les mettre en spam sur le disque dur sans qu’on s’en rende compte, en spam comme il me disait, non mais tu imagines, il me prend trop pour une conne, je lui montre le logiciel de téléchargement qu’on utilise et je lui dis que c’est la seule méthode pour arriver à avoir des films alors là il fait style il réfléchit un moment et puis il me dit « attends, ce serait pas Seb qui aurait téléchargé ça quand on a fait l’apéro l’autre soir ? Parce qu’il a pas internet chez lui et il a demandé à vérifier ses mails, tu vois…Il aurait eu le temps de mettre les films sur le disque dur »…Putain comme ça m’a énervé qu’il me prenne pour une débile autant, je te dis pas.
- Surtout que je vois pas l’intérêt de Seb de te coller des films de boule sur le disque dur (passons sur la faisabilité en moins de deux minutes, d’ailleurs) si c’est pour les regarder de temps en temps quand il vient voir ses mails, alors qu’il y a du public derrière qui boit un verre. Nawak. Et alors ?
- Alors on s’est pris la tête toute la soirée, il m’a dit que j’étais affreuse, que si je le croyais pas je pouvais tout autant penser qu’il me trompe et que j’avais qu’à le fliquer toute la journée si je voulais, comme ça on aurait des bonnes raisons de se séparer, car je ferai comme ma mère avec mon père et blablabla et en gros, c’était ma faute car je ne le lui laisse pas assez d’air pour respirer et que c'était de ma faute car si je couchais plus, lui en tant qu’homme, même s’il ne télécharge pas de films, il aurait peut être moins besoin d’aller voir ailleurs et en gros, tout était de ma faute.
- Pfff. Quelle montagne dans un verre d’eau.
- Ouais. Mais quand même, cette pornographie, ça te dégoûte pas, toi ?
- …
- Ouais, bien sûr, t’es un mec, tu dis rien, mais quand même, tu es en couple, tu ne parles pas de problèmes sexuels, je ne t’ai jamais entendu dire quoi que ce soit dessus, ça ne te gênerait pas d’apprendre que ton mec regarde des films de cul par derrière ton dos quand tu bosses ?
- Non.
- Putain, ça me dépasse.
- Mais pourquoi ?
- Mais parce que c’est dégoûtant ! Il a tout ce qu’il veut à la maison, qu’est ce qu’il a besoin d’aller mater des nanas, avec des seins comme des pastèques, des ongles, des talons, à se lécher, là, tu vois bien qu’elles prennent aucun plaisir, en plus, c’est ignoble, ça ne se fait pas !
- Tu nous fais un petit blocage judéo-chrétien ?
- Non, pas du tout…
- Un petit peu, quand même…
- Pas du tout. Attends, c’est sale, je sais pas, ça se fait pas, en couple, d’avoir des trucs comme ça sur le disque dur et de les mater quand l’autre est pas là…
- Et quand on est tous les deux au café à regarder les mecs passer et que tu me dis « putain lui, il a un petit cul de noir d’enfer et je me le taperai bien », ça te gêne pas, ça ?
- MAIS C’EST POUR DECONNER, ça n’a rien à voir, c’est un fantasme, je le fais pas pour de vrai.
- Ben c’est pareil pour lui, je te signale. Un film n’est pas réel.
- Pfffff t’es d’accord avec lui parce que t’es un mec.
- Super l’argument.
- Mais tu n’en regardes pas, toi, des films de cul ?
- …
- Tu regardes des films de cul ???
- …
- Je le crois pas, tu me l’as jamais dit.
- Je vois pas pourquoi je te le dirai, tout de même.
- Mais enfin, t’es amoureux de ton mec, tu vis en couple et tu regardes des films de cul ??? Tu vois pas le problème ??
- Justement. Je crois qu’il n’y a pas de problème.
- La société va mal, je te le dis.
- Non. Tant qu’on est dans le fantasme, je crois qu’il faut favoriser quelqu’un qui assume et aime regarder que quelqu’un qui intériorise et finit par te tromper pour te quitter avec la première qu’il aura sauté en pensant qu’il aime alors c’est juste du sexe et le sexe, c'est pas l'amour.
- Pffff, ok, t’es un mec, on peut pas discuter.
- Ecoute, certaines femmes aussi aiment la pornographie.
- Mensonge de mec ! Trouve m’en !
- Elles le disent pas mais ça existe.
- Et bien j’aimerai bien discuter avec elles.
- Ok, je ferai un article dessus, si ça peut te rassurer !
- Ne dis pas que mon mec s’appelle Bertrand, hein !
- Non, je vais l’appeler Karim.
- Merci.



Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1491