Front News

Date 16/11/2007 22:00:00 | Sujet : Vie Quotidienne

Je prends un plaisir incroyable à ne plus écrire tous les jours. Je sais combien de temps ça va durer, j'ai déjà une durée dans ma tête, programmée, pour un retour plus concret, plus sérieux.
J'ai déjà vécu ça une fois. Plus d'envie, plus d'idée, ou plutôt plus envie de poser mes idées. Je sais ce qui se passe alors. Jachère absolue. Autres projets, autres écrits, autres personnes, autres trips. Lectures de livres, de blogs. Films. Séries télés (Brothers & Sisters, j'adore) et glandage sur le canapé.

Hier, j'ai loué un scooter pour traverser Paris d'Est en Ouest, puis d'Ouest en Est. Je ne sais pas si les voies de bus sont interdites aux scooters mais si c'est le cas, c'est bien dommage. C'est vachement pratique, le scooter. J'ai failli mourir dix fois en traversant la place de la Concorde, mais c'est quand même vachement pratique. Le mien pèse 97 kilos. J'étais si soulagé d'arriver entier à mon rendez-vous que je l'ai garé, pris mon sac dans la malle noire au-dessus du siège (ça doit porter un nom) et que je me suis barré en laissant les clefs dessus.

Il était toujours là au retour.

Je fais la déstabilisante expérience désormais d'écrire en me sachant lu par
* mes patients
* les enfants de mes patients
* mes collègues
* ma direction

Mon silence actuel me permet d'intégrer cette situation nouvelle. Mes anciens collègues se moquaient d'internet, des livres, de mes petites occupations "journalistiques". Mes nouvelles collègues sont toutes au jus. Ma vie change encore un peu, l'identité virtuelle devient un peu plus proche de la mienne. Je ne souhaitais pourtant pas les mélanger mais le reportage de France 5 a redistribué les cartes. Je me retrouve à parler (une nouvelle fois) d'un livre dont j'ai écrit certains textes il y a plus de trois ans, qui me sort un peu par tous les trous. J'ai hâte de passer à autre chose.

Je ne regarde pas la Star Academy mais je me suis abonné à Télérama, qui me permet d'enregistrer (merci la Freebox) plein de documentaires sympatoches sur le 36, quai des orfèvres ou la sœur autiste de Sandrine Bonnaire.

Sinon, La Marmotte va bien, aussi. J'étais amusé de lire l'autre jour dans un commentaire qu'il excitait les curiosités, qu'on s'inquiétait pour lui, encore et toujours. Mon compagnon est prêt à répondre à vos questions, si vous en avez. Il fera sûrement la fine bouche (ou son petit malin, il y excelle) mais au moins votre curiosité sera satisfaite, dans la mesure du possible. Dès qu'il aura lâché son Mario jesaispakoi sur console Wii


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1715