Ah les femmes

Date 27/11/2007 5:50:00 | Sujet : Vie Quotidienne

Je choisis volontairement la partie fumeur du Drugstore, pensant que cela fera plaisir à Catherine et réalisant que c’est probablement la dernière fois que je subis un repas enfumé de ma vie dans un restaurant. Jamais une loi ne m’aura paru aussi utile. Catherine évoque son gynéco qui lui demande si elle se palpe régulièrement les seins. Il le conseille bimensuellement à ses clientes, le premier et le quatre du mois, puisque 1+4= cinq (sein). On trouve les moyens mnémotechniques qu’on peut.

Catherine me glisse ses résolutions de fraîche quarantenaire mais la cigarette n’en fait pas partie. Ayant commencé le tabac l’an passé, elle estime, et je lui donne entièrement raison, qu’elle peut décemment fumer autant qu’elle veut sur la deuxième partie de sa vie. Alors que la plupart des fumeurs s’arrêtent à quarante ans et meurent à soixante cinq, Catherine sait qu’en débutant le tabac à quarante ans, elle mourra vraisemblablement de tout autre chose qu’un cancer du poumon, la soixantaine venue. Cette idée nous plait.



Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1732