Des jeux et du pain

Date 28/11/2007 6:00:00 | Sujet : Vie Quotidienne

La découverte la plus stupéfiante que je fis avec la psychologue comportementaliste qui s’occupait de moi depuis la fin 2005 fut que mon attrait insurmontable pour le pain, qui me fait en consommer des tonnes, à toute heure, et quasiment sans faim, provenait principalement du régime strict que ma mère m’avait fait subir l’été de mes quatorze ans et de la limitation névrotique qu’elle projetait sur tous les aliments : elle mesurait la baguette de pain qui sommeillait dans la panière, traçait au feutre indélébile des marques horizontales sur la bouteille de coca ou pesait le roquefort une fois par jour, sur une vieille balance, aidée de poids en laiton d’un autre âge qui me faisaient penser à un apothicaire mesquin négociant âprement ses potions dans l’arrière cour des miracles d’un quartier sordide. Je lui avais fait remarquer que ça me coûterait cher en analyse (je venais d'aimer, pour la première fois, un Woody Allen en entier) et j’aurais aimé avoir eu tort, sur ce coup.


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1735