Laissez moi vous expliquer (10/10)

Date 8/2/2008 5:00:00 | Sujet : Vie Quotidienne

Vous m'avez posé des questions, voici mes dernières réponses. Ouaiiiis, je vois le bout du tunnel ! Merci à tous les participants, je me suis bien amusé.
*****

Poc (la téléphage) : J'avoue que ta passion pour Bordeaux me préoccupe beaucoup. Que trouves-tu objectivement à cette ville froide et sale (j'ai rarement vu pire en France) ?
J’aime son côté bourgeois, sa proximité avec la mer, son snobisme ridicule, son tramway, ses cinémas, et c’est le berceau de mes premiers amours.

Poc (la téléphage) Pourquoi avoir choisi de suivre exclusivement "Secret Story" alors que la télé réalité nous réserve le reste de l'année d'excellents programmes, je ne pense pas qu'à "la star academy" mais également à "Koh Lanta" ou "Pékin Express" ? Sinon, quand tu as le temps (j'imagine que ça compte) de regarder la télé, quelles sont tes chaînes et tes émissions favorites ?

J’ai choisi Secret Story un peu par hasard car je sentais que TF1 allait mettre le paquet pour surprendre le spectateur. Bof. J’ai regardé juste pour voir et puis je me suis pris au jeu. Mes chroniques déjantées ont été remarquées par le magazine que vous connaissez tous… et je suis devenu le « correspondant officiel du jeu »: ils reprenaient mes articles, j’étais tout content. J’ai beaucoup apprécié Secret Story qui a inauguré en France l’entrée dans la realt-tv « trash ». Espérons que l’arrivée à TF1 de Nonce Paolini ne va pas tout foutre en l’air la saison II qu’on annonce juteuse...
La Starac m’ennuie profondément, j’ai adoré la saison I et II. Vu en concert la II, pour tout te dire. Moi, voir des gamins chanter en duo avec Hélène Ségara, ça me gave un peu. Koh Lanta, ouais, ça va un moment. Je suis très très fan des émissions de M6 comme le « Bonheur est dans le Pré », l’émission sur les « surendettés » (connais pas le titre), le relooking des "nanas qu’on juge dans la rue" (connais pas le titre), Pekin Express, Capital, Zone Interdite, Secrets d’Actualité. Je regarde énormément M6 et j’attends avec impatience le grand retour de « La nouvelle Star » !
Sinon, je ne rate jamais le Grand Journal de Canal Plus, entre 20h25 et 20h50, je trouve l’enchaînement des séquences parfait. Mon compagnon n’aime pas la télé, le matin, mais quand je suis seul je regarde Marie Colmand, dans la matinale, elle m’éclate Marie Colmand.

Stéphane Rothenberg, la classe totale, beau comme un camion, souriant, simple, si on pouvait lui proposer Koh-Lanta à la place de l'autre "endive militaire" (il parle pas, il fait des rapports de gendarmerie, le Denis)


Poc (la téléphage) : Quel est ton bouquin culte, celui qui a pu changer même de façon minime ta vie ?
« Bel Ami », de Maupassant

Poc (la téléphage): Quels blogs commentes-tu et pourquoi ?
Embruns, parce que ça fighte souvent et bien.
Thomas Clément, parce que j’aime beaucoup Thomas.
Eric, parce que c’est un ami.
POC, parce que je suis sidéré par la qualité de ses comptes-rendus.
Grange Blanche, dont je suis secrètement amoureux.
Gonzague, qui a besoin de se faire tirer les oreilles régulièrement.
Mry, qui a un talent certain pour dénicher la bonne info au bon moment. J'aime beaucoup moins quand il racole, ce dont il n'a absolument pas besoin pour son audience.

Je commente peu, c'est vrai, c'est surtout parce que je me retiens beaucoup. Ce que je lis m'agace et je préfère ne rien dire que de mettre un commentaire narquois. Je ne fais pas aux autres ce que je n'aime pas qu'on me fasse. J'essaie, du moins.

Azelmine : Pourrais-tu me parler de ce qui a motivé ton choix pour ce métier ?
Pur hasard, une discussion avec une amie. J’ai fait infirmier pour ne jamais connaître le chômage, pour pouvoir changer de poste quand j’en avais marre, pour travailler dans plein de secteurs.

Sandiet : Tu t'es déjà battu, en vrai avec les poings, les baffes dans la gueule, les coups de pied dans les burnes et tout et tout ?
Non. Mais la violence physique d’un proche, un couteau à la main, m’a vacciné à jamais de la peur d’être frappé.

Tu le savais que prosélytisme s’écrit avec un « y » ?C’est gentil de le préciser mais j’utilise la fonction « correcteur d’orthographe » dans Word donc ce n’est pas une info que je vais retenir.

Et les transaminases, ça va ?
Au poil. Je ne bois pas d’alcool.

Katou : Comment peut-on répondre à la question: "Qui suis-je?"
En comptant ses amis, du moins ceux qui appellent spontanément, pour prendre de tes nouvelles. C’est une méthode comme une autre.

Dahou : Comptes-tu un jour arrêter de "bouger" en tant qu'infirmier et te "poser" dans un service pour quelques années?
Je le fais régulièrement… mais je considère comme inutile de rester plus de trois ans sur un poste. Au-delà, c’est plus que de la routine, c’est de l’ennui en barre.

Lefenec : - quel était le sujet de ton mémoire pour le DE ?
Je ne me souviens plus. Sûrement un truc sur les enfants diabétiques, bien chiant et bien consensuel comme on sait l’être à l’IFSI. Aucune tête ne doit dépasser, l’IFSI forme des brebis sous-payées et consentantes. Une machine à formater des connes, cornaquées à coups de cravache par de vieilles biques castratrices mononeuronées.

Est-ce que tu arrives à tirer quelques deniers de tes bannières google (il paraît que ça rapporte pas un rond mais j'ai aussi cru lire que ça payait l'hébergement à Laurent d'Embruns, alors je sais plus je suis perdu) ?
Oui, oui, oui, j’ai de quoi me faire plaisir et faire plaisir à d’autres.

As-tu jamais pratiqué un sport et si oui lequel ?
Du tennis pendant cinq ans, des claquettes pendant sept ans.

Es-tu toujours asthmatique et si oui est-ce que c'est plutôt de l'asthme de fatigue ou lié à des allergies (ou autre) ? Est ce que ça t'est déjà arrive de prendre tellement de ventoline sur une courte période qu'elle fasse plus d'effet ?
Je suis asthmatique, surtout en période de pollen. Asthme d’effort, également, ou asthme allergique (poussière…) ce qui est bien pratique pour ne jamais faire le ménage ! Quand la ventoline ne fait plus effet, c'est qu'il est l'heure de filer aux urgences !

Que penses tu du traitement champix pour arrêter de fumer ?
Connais pas. C’est une grosse connerie, sûrement, on n’a pas besoin de médicament pour arrêter de fumer ! Il suffit de lire la méthode Allen Carr, ça doit coûter cinq euros, en livre de poche, et c’est le meilleur livre qu’un fumeur puisse lire. Aucun reproche, aucune menace, un ancien fumeur parle aux fumeurs sur tous les mensonges que se racontent les fumeurs pour poursuivre leur addiction. La cigarette, quelle inutilité, une fois qu’on a lu le bouquin.

Savais-tu qu'Adrian Pasdar allait si bien réagir par rapport à ton délire de « French Bread Magazine » ou est-ce que tu risquais de te faire rembarrer violemment ?
Ah, c’était quitte ou double. Je t’avoue que je ne me suis pas posé la question du bide, jamais, à aucun moment, car je n’avais préparé aucune question de secours ! J’y suis allé cash, il m’a fait un peu peur juste avant l’interview, en m’envoyant bouler au sujet de sa femme… Je me trouve, avec le recul, sidérant de naïveté ! La chance du débutant ! Première interview de ma vie (de-ma-vie, ok ?), une star d’Hollywood, en exclu française, filmé en vidéo, en anglais, en mode humour, mais OU avais-je la tête, nom de Dieu ?? C’était vraiment de la folie furieuse… Heureusement que c’était Pasdar, dont je n’avais que foutre, si j’avais eu Milo en face, on partait droit dans le mur. Je n’ai pas vraiment stressé sur ce coup, pour être honnête, car tout était « bigger than life ». On était dans la tour TF1, je sortais de ma tournée au domicile des patients, une heure avant, la série passait en prime le soir même sur TF1 pour la première fois, je venais de faire une photo avec Milo, Hayden P. faisait un malaise à deux pas de moi, les journalistes les plus sérieux du monde (genre Télérama) mangeaient des petits fours en me racontant leur vie et on m’appelle pour me dire que c’est à moi… allez, il vous attend… Que te dire ? J’ai souri en me disant que j’allais me réveiller, sûrement, à un moment donné. Quand la dernière question est passée, quand il a commencé à me parler de sa dent enterrée sous la Tour Eiffel, j’ai compris que la partie était gagnée et que j’avais le droit d’apprécier mes trente dernières secondes avec lui, que j’avais mérité ma place sur ce coup, que je n’avais pas à m’excuser d’être là. Quel souvenir ! Par superstition, j’ai refusé plein de demandes depuis… La barre est assez haute, à mes yeux.

Où est-ce que tu habitais quand tu étais à Londres ?
En zone 3, à North Acton.

Est-ce que la Marmotte court toujours ?
Non, mais il va s’y remettre, il a promis.

Pourrais-tu encore vivre à l'étranger ?
Oui. Près de Zurich, je pense que ce serait le mieux.

Tu as l'air de citer pas mal le vrai nom de ton ancienne agent, Nathalie Mongin, qui t'a visiblement beaucoup déçu. Est-ce que c'est la fameuse Bob qui avait l'air sympathique au demeurant ou est-ce que c'est une autre ?
Il ne faut pas confondre l’attachée de presse Bob (qui CONVOQUE la presse, comme dans le sketch) dont le travail est merveilleusement défini par Kakou, avec l’agent, qui est censée te trouver les meilleurs contrats, la bonne maison d’édition et t’aider dans tes choix de carrière. L’agent, c’est un peu comme Jeanne Moreau avec une mâchoire de lion, l’attachée de presse (si c’est un homme, il est toujours gay) elle fait semblant de harceler les journalistes pour qu’on fasse parler du livre. En vrai, elle a dix mille autres livres à placer, en même temps. Et dix mille auteurs qui l’appellent tous les jours en se plaignant de la meilleure pub/ du meilleur article qu’ont eu les autres.


Est ce que tu as lié connaissance avec des personnes "célèbres" autre que des blogueurs, au delà du simple contact, des personnes que tu verrais en dehors du boulot ?
Peut-être.

Quand est-ce que tu as compris que tu étais homo ? Est-ce que ça a été dur pour toi personnellement ou est-ce que tu t'es accepté ?
Vers l’âge de six ans. Je l’ai vécu mille fois mieux vers 17 ans, quand un type m’avait traité de pédé, à l’internat. J’avais répondu :
- Ouais et alors ?
Et je ne me suis plus jamais fait insulter. Je l’ai accepté totalement (si tant est qu’on puisse totalement accepter cette vie) vers 22, 23 ans.

Vous faites chambre à part et parvenez à maintenir un couple solide malgré les années, et c'est super et merci beaucoup. Mais la question que tout le monde se pose c'est : mais qui fait le ménage ?

Personne, nous vivons dans un bordel sans nom, le mien. Quand il râle de trop, je mets un coup de collier. Ma chambre est en total bordel, la sienne non. La cuisine, ça dépend. Le reste varie en fonction de la fatigue.

Est ce que tu sais qui est BPDC ? En règle générale, est ce que c'est un vrai secret ou un secret de polichinelle
?
Oh, tout le monde le sait, sur Paris, tu sais.
(Quelle étrange question, bien sûr que peu de gens le savent, c’est pour ça qu’il y a autant de questions autour de lui. Mister Dream a, parait-il, trouvé qui c’était en écoutant mon interview audio. Il en a fait un billet.)

Euztazio :
Tu aimes vraiment mon blog ? Si oui, qu'est-ce qui t'a fait accrocher ?

J’aime vraiment ton blog, oui. J’aime le fait que tu sois une dramaqueen de première, que tu sois franc aussi (quand tu cites les blogs que tu vires), et que le sport t’ait façonné un cul parfait.

Mon petit Ron, est-ce que tu as réussi à chopper pendant ton service ? Est-ce que tu avais un rôle particulier ?
Je n’ai pas fait mon service militaire, j’ai été réformé P4 & G5.

Y : un truc qui me surprend quand tu parles de musique, pas de soul, de r&b, de "black musique", blue eyed soul, pourtant complètement incontournable pendant les années 80's.
Je n’aime ni la soul, ni le r&b et encore moins le son très synthétique des années 80… J’en écoute le moins possible.

Dadoo : en tant qu'infirmier as-tu un remède TRÈS efficace contre les aphtes ?
Non.

Dadoo : combien d'exemplaires as-tu vendu de ton livre ?
Aucune idée. Tous, en tout cas, il est épuisé.

Dadoo : Taddéi est-il plus laid en vrai ?Il n’était pas spécialement beau avant, tu sais. Je ne sais pas, je ne me souviens plus trop de lui… J’ai vécu ce direct comme une séance de dentiste, je m’accrochais au fauteuil en retenant mon souffle ! (Putain, première télé, trente minutes de direct, comment tu veux pas que je sois blasé, après ?)

Speedy80 : Es-tu passé par des codes vestimentaires différents ?
Oui. Je m’habillais n’importe comment jusqu’à la seconde. J’ai ensuite eu une période très bourgeoise pendant six, sept ans, avec des pulls gris, beige ou bleu marine, des chemises oxford exclusivement. Des 501, des Sebago, un petit barbour… Puis j’ai tout mélangé, m’en fichant un peu et là je reviens à un style petit bourgeois bien classique mais qui me va bien.

Costaramoune : Mis à part l'amoureux, quelle(s) autre(s) raison(s) t'empêchent de quitter Paris pour Bordeaux-la-belle?
Aucune raison n’est plus forte que l’amour que je porte à mon compagnon.

Tu resteras à Paris toute ta vie maintenant ?
Je serai là où il sera.

Benoa : J'ai lu avec la plus grande attention tous tes conseils de beauté pour garder une peau jeune et fraîche blablabla. Génial ! Tous mes potes sont super contents. Une question cependant, que fais-tu pour ton alopécie naissante ? Un conseil peut être ?
Je te conseille la minox*d*ne, qui fait repousser les cheveux mais empêche les érections. C’est un choix.

Fastigial : Est-ce que lorsque tu te retrouves devant des toilettes à la turque, tu as encore un blocage ?
Plus du tout, au contraire, ça me rappelle le bon vieux temps de l’internat ! J’en raffole ! Et c’est carrément plus hygiénique.

- Ça t'arrive de retourner à Lourdes, de temps en temps ?
Pas assez souvent à mon goût. J’aime beaucoup l’atmosphère de Lourdes, à la tombée de la nuit.




Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1825