Expressions Paternelles

Date 23/10/2006 6:00:00 | Sujet : Histoire d'en rire

- "Quand on peut plus donner son cul, on donne tout à Jésus" ( en évoquant les dames du catéchisme)

- "Seul le résultat compte !" (et ce en toutes choses, en calcul mental comme en amour)

- "Ah-ah-ah faisait la bête cruelle !" (sur un ton de loup alléché par le petit chaperon rouge, quand il vient de m'attrapper en train de faire une connerie ou de dire un mensonge)

- "T'as de la merde collée au pneu, hé Aristide Briand" ! (à un automobiliste qui ne démarre pas asez promptement au feu vert)

- "Ca va finir comme un glaçon dans un seau à champagne au mois d'Août "! (devant une affaire financière qui n'a pas l'air si bien engagée que ça)

- "Il va m'entendre chanter Ramona, l'autre endive !" ( à un fonctionnaire un peu trop fonctionnaire)

- "Les intellectuels ? à la rizière, avec un chapeau pointu, point" ! (en entendant parler BHL et citant les méthodes cambodgiennes révolutionnaires pour trouver de la main d'oeuvre bon marché)

- "Tu finiras psychiatre à passer ta vie au téléphone !" (oui je sais, et je sais aussi que c'est toi qui payes la facture france télécom, et que tu ne comprends pas comment on peut rester plus de 7 minutes à parler dans un combiné)

- "Merci qui ? Merci Bernard !" ( no comment)

- "Il a une tête à vendre des huîtres au marché de gujan-mestras le pauvre !" (devant un prétendant de son fils un peu pâlichon)

- "C'est pas ça qui tue la vieille baderne, le cardiologue il le dit lui-même" ! ( au 4ème morceau de fromage)

- "Vaut mieux avoir le bras tendu que la bouche ouverte" (c'est imagé hein ?)

- Il a une "tête à baiser mémère dans les orties pour voir si elle remue encore" ( à propos d'un villageois plutôt porté sur la chose)


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=187