98

Date 30/7/2008 5:20:00 | Sujet : Vie Quotidienne



Aujourd’hui, je me suis acheté plein de titres nouveaux sur SingStar, certains aux States (à 1.79 dollars), d’autres sur le serveur français (à 1.79 euros, ce qui n’est pas tout à fait la même histoire), m’étonnant de cartonner autant sur du Dépêche Mode. Le jeu est à la fois passionnant, amusant et mal foutu : le but est certes de recréer à la note près la chanson mais c’est ce qui constitue le défaut majeur du programme, à mes yeux. Certains titres sont totalement inchantables à la note près tant ils ont été bidouillés en studio ou, plus humainement, tant ils appartiennent à leur auteur. Vouloir reproduire la note, je le comprends, devoir reproduire le maniérisme, le ton ou les intentions du type, non, ça gâche un peu le plaisir de chanter. Le programme ne veut qu’une copie conforme.

J’ai visité en moins de vingt minutes le musée Carnavalet, ce qui est un exploit, mais mon accompagnant n’avait pas l’air fasciné. Comme il démarre dans la vie active, je lui ai donné le meilleur conseil reçu à l’arrivée de mon premier salaire :
- Tâche de mettre un mois de salaire de côté pour les impôts l’an prochain.
- Wiwiwiwidaddy.

Je n’en avais rien fait, bien sûr, et j’avais été proprement scandalisé de la somme gigantesque qu’on m’avait réclamée, un an plus tard. A régler presque de suite. Je crois avoir demandé mon premier crédit Chétélem (19%) dans ces eaux-là. J’ai récemment appris qu’un défunt payait les impôts l’année suivant son décès, ce qui m’a semblé assez logique mais complètement fou à la fois. Je crois me souvenir avoir préparé mon départ proprement, les papiers sont signés à la banque, le contrat obsèques mentionne mes volontés et à qui doit aller mon…euh…rien du tout, puisque je ne possède rien.




Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1922