82

Date 15/8/2008 14:00:00 | Sujet : Vie Quotidienne

© Bettina Rheims

Aujourd’hui, je constate que la jalousie semble être le moteur de la majorité des personnes que je croise. C’est étrange. Pour ma part, ce qui me meut est un croisement entre la fuite de l’ennui et la nouveauté déstabilisante : je me lasse rapidement des choses et recherche régulièrement une nouvelle façon de prendre mon pied, dérangeante ou pas, peu m'importe. Jalouser ce que je n’ai pas me fatigue rien que d’y penser, puisque je possède déjà tout ce que je rêvais d’avoir. Il ne me manque que le temps libre infini, que je n’aurai jamais, et la possibilité de contracter au minimum les heures de voyage vers les lieux qui m’attirent, au loin, possibilité technologique que je ne connaîtrais pas de mon vivant. J’ai assez d’argent, d’amis et d’amour : ce que j’ai fait, en toute chose, je l’ai fait juste pour voir. J’ai vu et j’ai aimé, souvent. Quoi de neuf, demain ?


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1943