56

Date 10/9/2008 19:30:00 | Sujet : Vie Quotidienne

Comment tu manages une fille qui n'a ni diplôme, ni éducation, ni conscience, ni morale et qui te tire la langue quand tu lui fais remarquer que son attitude n'est pas professionnelle ? Comment tu bosses avec des gens qui n'ont aucune formation, aucune envie de faire avancer les choses, qui sont là pour un salaire minimum, en sachant que les vieux ne trouveront rien à redire si la toilette est expédiée ou mal faite ou pas faite du tout ?

Prise la main dans le sac, alors qu'elle n'avait pas fait son job, la nana me balance :
- C'est ton problème, pas le mien, si tu n'es pas content.

Que veux-tu répondre à ça ? Elle n'a pas conscience de son rôle, du mien, des textes de loi qui régissent ses actes et les miens, elle ne sait rien des patients, de leurs attentes, de leurs limites et pourtant on lui donne tout pouvoir, contre salaire minimum. C'est la catastrophe. Le soignant niveau zéro. Aucune de mes collègues sous ma responsabilité (aucune) n'est qualifiée à minima pour le poste : elles sont toutes auxillaires de vie mais par chance, la majorité sont des filles bien. Auxilliaires de vie alors que j'aurai besoin d'aides-soignantes. Ah, les aides-soignnates...Elles coutent cent euros de plus par mois et elles sont presqu'introuvables. Mais elles sont formées pour observer, noter, rapporter, obéir aux consignes passées et travailler en équipe.
Je déteste avoir à passer en force et quelque chose me dit, en moi, que ça ne servirait à rien, en plus. Comment manager une fille qui n'a peur de rien, qui n'écoute rien, qui ne veut rien entendre et qui est limitée ? C'est désespérant.
Je suis comme ces enseignants en ZEP : on ne me laisse pas bosser dans des conditions correctes, mon message ne passe pas car il est ignoré, non pas pour des raisons politiques, stratégiques ou intellectuelles, non, il est ignoré par la loi du plus fort, la loi de la jungle, il est écrasé par la bêtise. Mon métier n'est actuellement excerçable que si je regarde ailleurs en marchant dedans.



Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1983