52 L'arbre du chemin derrière.

Date 14/9/2008 5:00:00 | Sujet : Vie Quotidienne

(Vous m’avez envoyé une photo qui vous touche, je la commente en écrivant un texte, comme si elle était mienne. Demain, une autre photo).



Mille fois je suis passé devant en partant à l’école par le chemin de derrière, celui que ma mère me demandait d’emprunter, car la Nationale devenait dangereuse et elle n’aimait pas me savoir seul sur la route, au petit matin. Je sens encore l’odeur de l’amidon et de la lessive, tout autour des piles de linge propre qu’elle entassait à « La Pièce », comme elle disait, cette partie aménagée au fond du garage dans laquelle elle recousait, repassait et reprisait tout le linge des notables du village. « La Pièce », quel nom approprié pour une raccommodeuse.
Je m’étais fait une histoire à moi tout seul, sur le diable qui un jour promit de donner à un paysan un arbre aux fruits goûteux et éternels en échange de son âme. L’homme, pris de remords, l’avait alors berné, en priant par trois fois avant le lever du soleil. Le diable disparut en hurlant et son cri avait été si puissant que l'arbre fut coupé en deux. Il se racontait que les hardis qui voulaient connaître l’avenir n’avaient qu’à se tenir bien en face de la coupure, la tête droite, les deux mains posées chacune sur un côté de l’arbre, un soir de pleine lune, entre les douze coups de minuit, pour savoir ce que le destin leur réservait dans l’année.
Gare à ceux qui décollaient la main avant le douzième et dernier coup au clocher du village, le diable arrivait alors par derrière et les emmenait à tout jamais rôtir en enfer.



Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=1989