44 Camille & Camille

Date 22/9/2008 6:40:00 | Sujet : Vie Quotidienne

(Vous m’avez envoyé une photo qui vous touche, je la commente en écrivant un texte, comme si elle était mienne. Demain, peut-être, une autre photo)




Ma sœur et moi avons cette relation spéciale, intense, unique, qui agace tous ceux qui nous approchent, qui les agace, certes, mais qui les rend jaloux, aussi, une jalousie que nous percevons parfois dans les piques qui nous sont adressées, à l’un comme à l’autre, nous rions souvent en entendant les surnoms dont on nous affuble et, enfin, ni Camille ni moi-même n’avons jamais choisi un garçon sans que l’un de nous deux n’ait longuement testé sur lui son charme ou mis à l’épreuve sa patience. Elle a coutume de dire que je suis le seul homme de sa vie, le seul homme qu’elle aimera plus que tous les autres, le seul homme qu’elle ne devrait pas regarder comme elle me regarde mais nous sommes jumeaux, ajoute t’elle, et l’on pardonne tout aux jumeaux.
Nous sommes lundi, il est 13 heures, je fais les cent pas devant sa porte, il faudra bien que je monte, à un moment donné, il faudra bien, surtout qu’il pleut, maintenant. Je ne sais comment j’arriverai à lui parler d’Olivia, ni si elle me comprendra, mais elle le devra : j’aime Olivia depuis vendredi et Olivia m’aime aussi. Je lui ai dit pour les garçons, mais cela n’avait pas l’air de la choquer. Je lui ai dit que j’aimais les enfants et elle a souri comme sourirait la future mère des miens. Allons, pressons, je saurai trouver les mots.



Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=2002