33 Chère Nathalie,

Date 3/10/2008 2:30:00 | Sujet : Vie Quotidienne

(Vous m’avez envoyé une photo qui vous touche, je la commente en écrivant un texte, comme si elle était mienne. Demain, peut-être, une autre photo)



J'ai activement cherché un autre endroit discret pour méditer, j'avais eu très froid aux pieds la dernière fois à l'église mais je l'aime bien, cette église, elle est proche du travail et il n'y a jamais personne dedans, en dehors des offices. Tu me connais, je suis un homme résolument pratique et j'ai cherché dans les pages jaunes le temple protestant le plus proche, histoire de ne pas gâcher trop d'essence (les temps sont durs) et j'en ai trouvé un mais j'y déprime, tant il est triste, je n'arrive pas à penser et les protestants (austères mais peu discrets, finalement) viennent tous à ma rencontre pour me souhaiter la bienvenue et échanger quelques mots.
Cette femme, Mathilda, que j'ai croisée au cours d'italien (premier niveau, tu vas sourire, je sais que ma lubie des langues étrangères t'a toujours semblé un peu pathétique et, comme tu as raison, je ne dépasse pas le premier niveau depuis quatre ans) m'a parlé de cette église orthodoxe superbe, en bas de sa rue, elle m'a conseillé d'aller y jeter un œil, de m'y asseoir un moment et de me laisser gagner par ce que je trouverais sur place. Elle avait raison, il y avait un je ne sais quoi de magique et de profondément spirituel que je ne retrouvais plus dans l'église et en plus celle-ci est chauffée ! Le pope avait une barbe longue et bien peignée, il me souriait avec bienveillance et voulait m'offrir un thé, mais il était temps de rentrer à la prison, tu ne peux savoir combien cette conditionnelle me pèse. As-tu lu cette polémique stupide après les trois mots échangés avec une journaliste, la semaine dernière ? Toute cette vaine agitation me dépasse. J'espère sincèrement que cela va se tasser et en attendant, je t'embrasse, camarade.

Jean Marc.


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=2022