Elève Bradford, au tableau (la suite en Italien)

Date 20/4/2006 8:10:00 | Sujet : Vie Quotidienne



Pis après, truc de fou, j'ai eu le flash en Italien.
Je me suis dit :
- Ronnie, fort comme tu es, fils des Dieux, je suis sûr qu'à l'oreille, rien qu'à l'oreille, tu peux décrypter les langues que tu parles pas encore et en faire la traduction tout seul.

Ouais ! WOUUUUUUUUUAIS !

Alors voilà, je me suis pris Solo Tu de Matia Bazar, une chanson à moi que j'ai depuis des années et je me suis posé, ce matin, là, sur mon bureau.

Voici les paroles en Italien (oh punaise, je parle Italien depuis hier soir, les mecs) et la traduction qui vaut ce qu'elle vaut.

Envoyez vous aussi ce que vous entendez, ok ?
On publie les plus belles !

Solo tu
Mécaloré
El matin opéré laché
Torné soré
Quo impots quei importaré ?
C’est la peine dégoiser l’achat
Car il saré
Puisque Garcimore était
No la senzo senzo té !
Solo tu, esta matina
Era el Tzario desté encorio journé !


Ma traduction

(Seulement toi
Me donne chaud
Le matin quand tu te lâches
Devient le soir
Les impots ? Quelle importance ?
C’est pas le peine de pleurer sur nos achats
On y enlèvera la tva
Comme Carcimore faisait,
On le sent sent aussi,
Seulement toi,
Ce matin,
A été le tzar de ma journée !)


Punaise, ça sonne trop bien !

Je reprends :

Solo Tu
Folé Chita
Soli co Mikli Milka
Dé ta umbrella
Pici Collé,
Bouteille au lait
L’atmosphère juste bien
Qu’il faudrait parler !
Il pienso tien comme la paille
Métzi Hen Hen como Hoi !
Solo tu,
Questa Sera
Pera Signore : Courant Jiorne siene été
!

(Attention, c’est bourré de pièges, enculé de ritals !! On évoque Tarzan, Ho Chi Minh et le monopole de l'électricité)

Seulement toi
Suis Cheeta
Seule avec elle, tu bois ton
Chocolat à lunette griffées sous ton ombrelle.
Copié-collé,
Bouteille au lait
C’est pile l’atsmosphère
Qu’il nous fallait !
Quand tu tires à la courte paille,
Tu la vois trop bien dans ton œil
(Rhooo, c’est un proverbe VietNamien qu’elle balance en plein milieu de la chanson, quelle bassesse !)
Seulement toi,
Ce soir,
Avertis le Père Signoret que le courant sera rétabli avant l’été !

(Elle doit bosser à l’EDF, je le sens comme ça, ce doit être une sorte de fonctionnaire Milanaise qui part avant l'heure, tyrannique, inflexible)


Solo tu, solo solo tu
Solo solo tu,
Faré faré faré faré faré faré !

Solo Tu
Mi destino
Beignet vole capeli
Su cochino
Solo Tu
Il soldiare
Cose Vingt et sompre Nové da Sognaré
Mile Vol torne lestat
Ta esta confort del mal
Solo tu no tintera
Mé Jude Law encore un journaux
Sienna été



Seulement toi,
Mon destin
Des beignets volent sur le poelon
De ta cuisine
Seulement toi
Le grand soldat
A cause des vingt et quelques années pour le Seigneur
Tu te transformes en Lestat
Ton confort te fait du mal,
Seulement toi, est attristé
En lisant la rupture de Jude Law dans les journaux
Avec Sienna.




Cool, demain, je vous fais 99 ballons de Loufte (Nena), rien que pour vous. En Allemand, ouais. Je parle pas Allemand, et alors ? Ca empêche un mec sensible de comprendre, peut-être ? Moi j'ai ma version de la chanson et elle est à la virgule près, oui madame.

(Je vous explique un peu le texte, alors la Loufte c'est une équipe de Hand' du Nord de Dresde, qu'a en plein le cul de se faire chourer ses ballons par les voleurs, la nuit. Les délinquants, quelle plaie !)








Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=884