Un poisson hors du bocal

Date 29/4/2006 2:50:00 | Sujet : Vie Quotidienne



Il est trois heures du matin et je suis en train de crever depuis vingt minutes à cause d'un trafiquant, quelque part. La contrefaçon, ce n'est pas que des Sacs Vuitton, non madame. Pour la deuxième fois en 25 ans que j'utilise ce produit, je me retrouve avec une fausse Ventoline ®.

Le gaz n'a pas le même goût, la pseudo-ventoline me laisse un arrière- truc amer dans la bouche, l'étiquette est légèrement différente mais surtout, surtout, le produit ne me fait RIEN. Je m'étouffe.

A moitié endormi, je m'envoie des bouffées en rafale. C'est de pire en pire. Je me lève, fonce dans l'entrée, prend la deuxième ventoline ® dans mon manteau, effet immédiat, je respire.
Enfin.

Bizarre. Je compare les deux, fait une photo. Je me suis fait refiler (Mais où ?) de la poudre de je ne sais quoi.

10 % du marché mondial des médicaments, un chiffre d'affaires de quelques 26 milliards d'euros par an, la contrefaçon des médicaments est une véritable industrie. Elle se développe dans les pays riches, mais c'est le tiers-monde qui en subit les ravages sanitaires...

Quelques liens.
Ici
Ici
Ici
Ici


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=913