Chéri, regarde, on parle de toi dans le poste !

Date 5/5/2006 6:00:00 | Sujet : Télévision

Et soudain, en plein Paris Carnet, Nawal me balance l’info :
- Oh ben je t’ai vu à la télé sur Canal Plus, ils parlaient de Ron l’infirmier à l’émission de Maitena Biraben, le type présentait ton blog…

Ma mâchoire tombe d’un bon mètre. Mais ce n’est rien comparé à ce qui va suivre… Elle reprend :
- Tu ne vas pas être content, il a dit que tu te tapais des patientes…
- Que je quoi ??
- Que tu couchais avec des patientes, pour les soigner, une thérapie que tu pratiques !
- Tu plaisantes, j’espère.
- Non, non, ohlàlà, je savais que tu n’allais pas être content !
- Punaise ! Je rêve ! Le type lit mon blog et il retient que je suis hétéro et que je soigne les femmes par le sexe. C’est pas vrai ?
- Si.

J’adore les journalistes, de plus en plus.
On me dit dans l’oreille de ne pas généraliser, on me dit qu’ils ne sont pas tous incompétents, qu’ils ne racontent pas tous que des conneries.
Certes.

Grâce à ce monsieur, depuis mardi, je reçois des mails d’insultes de gens n’ayant jamais lu le blog, je cite :

« salut ron"de cuir", pour un imbu comme vous ca irais bien comme nom de famille.
le secret professionnel ca vous dis quelque chose, apparament non!! ce serais plutot je la pete en lechouillant le prof de service.
j'ais vu votre truc a la télé, je suis venu, j'ais vu , je m'en vanterais pas
»

(Orthographe d'origine)

J'en ai une bonne trentaine sous le coude. Les premiers en deux ans.

Ou des demandes de renseignement sur ma thérapie par le sexe, aussi. Bon, ça, ça m'a fait rire.

Au-delà de la méprise, qui est amusante, il faut bien l’avouer, je trouve surtout consternant d’être résumé si mal en deux lignes.

Je n’ai couché qu’une fois à l’hôpital (avec un patient qui plus est, parce que je le précise, je suis un peu gay) et surtout, surtout, j’ai autre chose à faire que d’inventer de nouveaux concepts de soins basés autour de ma verge !

Il va falloir revoir votre copie, monsieur.
Maitena, putain, entre Basques, mais tu m’as planté un hâchoir à jambon dans le dos, ma chérie, là. On a bien ri quand même, avec La Marmotte, hier soir.

L’extrait en vidéo, ici, 30 secondes de plaisir, merci de tout coeur, Pitichat ! (Clic Droit)

Emission "Nous ne sommes pas des Anges" Mardi 2.05.2006, une chronique de Jean-François Kervéan.




Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=925