Pour tout dire

Date 12/5/2006 7:20:00 | Sujet : Voyages

En vrai, je ne suis pas là à écrire des trucs, non, c'est enregistré depuis mardi. Sauf ce billet, que je rédige avec les photos prises hier.
28 degrés.
Je crois que j'ai chopé un petit coup de soleil, moi.
J'étais là :


Et quand je regardais l'eau de près, j'oubliais un peu tout. Paris, le métro, tout.
Au bout de dix minutes, je me suis amusé à regarder la paume de mes mains, comme à chaque fois. Je ne m'en lasse pas, à croire que dans une autre vie j'étais représentant médical en produits pour lépreux.
(Non, je n'ai rien fait de spécial, ce sont les cailloux contenus dans le revêtement de la Chambre d'Amour, à Anglet, sur lequel je m'appuie)


Je suis retourné à mon ancien boulot. Les gamins m'ont reconnu, ça m'a fait un peu mal dans le ventre de les voir aussi contents. Je pense que je vais arrêter de remuer la nostalgie, ce n'est pas une très bonne idée et, si la première cuillère est délicieuse, la deuxième a comme un arrière-goût amer d'irréversible auquel, finalement, je ne prends pas goût.

Je vous laisse, je vais prendre le petit-dèj dans le jardin, à côté de la piscine, nettoyée par mes soins hier soir. L'eau est à 18, parfaite pour mon premier plongeon depuis des mois. Je vais voir les Pyrénées au loin, j'entends aboyer un chien dans une ferme, vers le petit bois, quelques oiseaux pépient. Tout va bien.


Edit 8h20 : Mon cul, tout va bien, j'ai ouvert les volets et il pleuvait des cordes ! Me suis tapé la piscine à nettoyer pour rien ! Dé-goû-té!


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=936