Lost Saison 2

Date 26/5/2006 21:10:00 | Sujet : Télévision




SPOILERS SPOILERS SPOILERS
(Cet article vous raconte en détails la fin de la saison 2 de Lost!)



CLIQUER ICI POUR LIRE LA SUITE

Ca y est, le dernier épisode de la saison 2 de Lost vient d'être diffusé. C'est peu de dire que je suis complètement dans le brouillard après ces 23 nouveaux épisodes. Les théories fumeuses développées ça et là par de petits malins sur les sites de fans me font bien marrer. Personne n'a vu arriver la fin, personne n'a rien compris à ce qui se passait, à ce qui allait se passer.
Et c'est tant mieux, on hallucine encore plus !


Résumons.

Nous savons pourquoi l'avion s'est crashé sur l'île.
Et nous savons... peu de choses à part ça.
Nous avons vu un troisième monstre (volant), un pied géant ressemblant au Colosse de Rhodes, mais à quatre doigts, quelques fausses barbes et deux savants Russes attendant une explosion électro-magnétique pour appeller la femme de Desmond, perdus en Sibérie ou en Antarctique. Okédakor.
Le quatrième bunker n'est qu'un décor.

Ils sont encore vivants, puisque leurs actions ont des conséquences dans l'autre monde le monde tout court.

Kate, Sawyer et Jack finissent la saison dans de sales draps. Locke a disparu (?). Deux personnes sont mortes, en une seconde, et non des moindres.

Henry Gale a l'air d'être méga-important.

Une image qui m'a marqué, celle de tous ces pneumatiques, échoués dans la jungle, terminus d'un tuyau ne menant nulle part. Quelle précision dans l'écriture, sublime.



Exit (définitif ?) de Walt et de Michael (l'un pour des questions de croissance, l'autre qui n'a pas eu ce qu'il méritait, bien dommage ! Salaud égoiste de Michael !).
Punaise de punaise de punaise.
Haletant, intriguant, irritant Lost.

Putain de série à sa mère.

Lost Saison 2, quelques sales moments au milieu (musique à deux balles, romantisme de bazar), quelques épisodes pour passer le temps, pas mal de fausses pistes mais surtout, une fois de plus, une année entière scotché comme un fan, à regarder sa dose hebdomadaire. Une vraie réussite.

Vivement la saison 3.

"Who are you people?" asked Michael as he departed, remarkably unconcerned with his friends' fate.

"We're the good guys, Michael," Fake Henry replied.







Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=960