Salut toi !

Date 7/6/2006 17:40:00 | Sujet : Cinéma





On dit Jake ceci, Jake cela, mais avant Jake il y avait Mathieu, aussi.
Je repensais à "Regarde les Hommes tomber" dans la voiture, ce matin, et j'ai eu une envie de le revoir, là, tout de suite. "Un héros très discret", aussi, tiré du très beau roman de Jean-François Deniau.

Kassovitz au cinéma, comme je le disais l'année dernière, ça vaut le coup d'être entendu sur le commentaire audio des Rivières Pourpres. Rarement réalisateur aura pu évoquer un projet sans langue de bois. Quand il rate une scène, il le dit. Ca change des trucs américains à deux balles où tout le monde aime tout le monde, où tous les acteurs sont géniaux, où le mec remercie la moitié d'Hollywood.

Je lui avais écrit, un an avant la sortie de La Haine, quand il n'était pas encore à la mode, pas encore top-model pour Dior, pas encore le Kasso de maintenant, le mec qui finance des projets maousse. M'avait répondu (lui ou la personne qui répond) par une lettre avec la tête à Toto.
J'avais trouvé ça moyennement drôle mais, étrangement, le même jour, était arrivée la photo de Mitterrand. Dédicacée aussi.

J'étais dans ma période autographe, faut croire. Depuis, je n'en demande plus, j'ai un peu honte et je trouve ça concon, finalement. Nan, c'est fini les autographes, attend, j'ai plus 17 ans.


Sauf pour Madonna, hein. Là, on touche au sublime, c'est plus de l'humain. Madonna et Jodie Foster, je crois. Ouais, voilà.

Ouais, je pourrais oser demander un autographe à Jodie Foster et puis je le mettrais sous verre. Avec celui de Lelouch.




(Comme j'ai trop attendu la dernière phrase pour avouer Lelouch, malheur, Claude, si tu nous lis, mes amitiés, hein !)


Cet article provient de Ron
http://ron.infirmier.free.fr

L'adresse de cet article est :
http://ron.infirmier.free.fr/modules/news/article.php?storyid=990